languefrancaise.net

définition : gagner son pain

gagner son pain
Gagner de quoi vivre, gagner sa vie (modestement)

Citations
  • 1904 on y gagne juste son pain. –Et encore ! Autrefois, on y faisait fortune. Aujourd'hui, on met juste les deux bouts source : 1904. La Maison Philibert
  • 1885 Le coureur, à la bonne heure, lui, est un vrai chiffonnier, il a le plaisir de lutter contre les difficultés, il s'ingénie pour gagner son pain source : 1885. La hotte du chiffonnier
  • 1925 Dieu a dit à notre père Adam qui avait fait des bêtises pour une femme : « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front » source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1836 si je renonce à mon état, j'espère que vous me placerez dans une maison où, en étant honnête, je puisse gagner mon pain. source : 1836. Bagnes, prisons et criminels (III)
  • 1882 Sans argent, ayant perdu le chimérique espoir de tirer par des procès une fortune de l'oeuvre de son père, obligé de gagner immédiatement son pain, que pouvait faire Émile Zola ? source : 1882. Zola. Notes d'un ami
  • 1887 De 1842 à 1852, il ne cessa de se livrer au vol, son unique métier, sans souci, sans remords, parce que c'était le seul moyen qu'il possédait, disait-il, « pour gagner son pain et mener joyeuse vie. » source : 1887. Le monde des prisons

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1826 1836 1836 1845 1872 1881 1882 1885 1887 1892 1904 1907 1907 1915 1915 1925 1929 1933 1936 1953 2002 2004

Compléments