¶ bougnat

bougnat & bougnas ; bougniat ; bouniat ; bougnia ; bougna ; bounia ; bougniate (fém.) ; bougnate (fém.) ; bouniate (fém.) n.

Définition

Charbonnier, marchand de charbons ; marchand de vins, bois, charbons ; cabaretier, restaurateur ; auvergnat, auvergnat débitant de vins et marchand de charbon à Paris ; vendeur de charbon (et Auvergnat)

ALL : Kohlenhändler
fréquence : 035
registre moderne : 4

synonyme : bistrotier, débitant de boissons, cafetier, propriétaire d'établissement, marchand, charbonnier morphologie : aphérèse

Chronologie

1872 1889 1894 1895 1898 1899 1900 1901 1907 1911 1917 1920 1923 1926 1935 1935 1946 1947 1951 1952 1952 1954 1954 1955 1956 1960 1960 1964 1966 1967 1980 1981 1984 1988 1989

Citations

  • 1895 Comment résiste-t-elle à la misère les longs mois de l'hiver ? On commence par manger les fruits de l'épargne… Puis, lorsque la femme travaille, cela va encore, on se serre le ventre, on boit de l'eau, on mange du pain sec, on obtient un peu de crédit à droite et à gauche, chez le boulanger, chez le bougnat (charbonnier). source : 1895. En plein faubourg
  • 1935 il ne résista pas à mon offre d'un café chez le bougnat d'en face. Ce bougnat vend six sous le café vendu huit sous partout ailleurs. source : 1935. Viande à brûler
  • 1955 –Fait pas chaud, hein ? Il avait l'accent cher aux bougnats que l'on rencontre dans tous les petits cafés de Paris. source : 1955. Un certain Monsieur Jacques
  • 1952 quand on sort libre de la rue des Saussaies, le plus blafard des bougnats ressemble à un bal de 14-juillet source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1960 Ici on peut apporter son manger… Téléphone, consigne au sous-sol, autant d'étiquettes, d'affiches, de raisons sociales. Vins, bois, charbons, prix d'été, le bougnat présente ses offres de service, il n'y a pas à se tromper source : 1960. Bistrots
  • 1960 Le bougnat, tout simplement l'auvergnat qui tient à la fois commerce de boissons et de charbons. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le bougnat est une figure essentiellement parisienne. Sa boutique se reconnaît immédiatement. Étroite en principe source : 1960. Bistrots
  • 1964 Tata Margot disposait dans cette maison d'une cave où elle entreposa un jour du charbon que lui avait vendu à vil prix un bougnat bien noir et bien auvergnat : c'était du charbon volé source : 1964. Les rues de Levallois
  • 1967 En attendant de prendre une décision, il entra dans un petit bistrot du genre bougnat de la belle époque. source : 1967. Raymond la Pente
  • 1872 Le bougnas a été balancé, c'était un roubleur. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (5)
  • 1947 Michel avait conduit Mariré dans un petit bougnat voisin de la place Dancourt. En absorbant une tasse de café, elle s'était remise de ses émotions. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1947 Le bougnat s'était de nouveau assoupi sur son numéro des Nouveaux Temps. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1923 Les bougnats bordent le cratère / de ce petit mont de Vénus source : 1923. Inflation sentimentale, dans Poésies documentaires complètes
  • 1911 La vraie graine de Pantinois, on n'en trouve plus des tas… Il y a trop de province dans la capitale au jour d'aujourd'hui et, si ça continue, on finira par javotter bougnat à Ménilmuche… source : 1911. Le journal à Nénesse

<13 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Vient de charbougnas, charbonnier, habituellement auvergnat. (SAINXIX)
  • Il y a peu de temps que cette expression est en usage : depuis la liberté des marchands de vin. (VIR)
  • Contraction de charbougnat. (GIR-BIS)
  • Abrév. de charbougna = charbonnier, mot pseudo-auvergnat inventé par les Parisiens fin XIXe. (MCC)
  • Aphérèse de charbougnat ; forme supposée auvergnate. (George, FM48)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.