Définition de : patati et patata

  • patati et patata
    • Etc., et ainsi de suite (souvent pour évoquer un discours, la prolixité, un bavardage sans intérêt) ; (laïus)
    • fréquence : 029
    • id : 14927

patati et patata & et patati et patata ; et patati patata ; et patati... et patata... ; patati et patal'aut' ; et patati et patala ; et patati, et patala ; patati, patata ; et patati ; patati patata ; et patati, patata, etc. ; patati ; et tatati… et tatata… locution, onomatopée

Définition

Etc., et ainsi de suite (souvent pour évoquer un discours, la prolixité, un bavardage sans intérêt) ; (laïus)

fréquence : 029
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : etc., bavard, discours, boniment

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1809.

1880 1890 1892 1899 1905 1907 1910 1918 1920 1926 1927 1930 1932 1942 1946 1952 1954 1958 1958 1960 1964 1968 1977 1980 1982 1982 1984 2004 2008

14927_et_patati_et_patata.jpg: 800x519, 137k (28 mai 2019 à 21h30) 14927_et_patati_et_patata_badoit.jpg: 436x600, 87k (28 mai 2019 à 21h30)

Citations

  • 2008 Une fois lancée, elle lâche pas le morceau, j'ai beau lui dire qu'il faut que je retourne en cours, ça n'arrête pas, elle bavarde, et patati et patata. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1958 Ensuite, en sirotant des liqueurs chères, ils se mettaient à parler de leur travail, sans méfiance. Qu'est-ce que tu fais en ce moment ? Moi, je fais ça. Et toi ? Moi je fais ci… Et patati, et patata. Tout ce que Lucheaux voulait savoir. source : 1958. Chandeleur l'artiste
  • 1932 Et que je suis si dévoué, que je le connais si bien, et patati, et patata… source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1960 La mère dit que tu aurais pu faire mieux, […] et que c'est pas la peine d'être colonel et tatati… et tatata… L'écoute pas, Pierre. source : 1960. Les Centurions
  • 1982 la garce prit les devants, me demandants, me demandant ce que je faisais là, s'il n'y avait plus moyen d'aller au petit endroit, tranquille […]. Et patati et patata source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 1907 il aurait dit que ce n'était pas naturel d'avoir des toilettes comme les tiennes, qu'on n'avait jamais vu une femme de chambre habillée comme toi, et patati, et patata… source : 1907. L'amour s'amuse - Roman
  • 1942 en me faisant espérer un tas de choses, disant qu'elle gagnerait de l'argent, et patati et patata, lorsqu'elle aurait son brevet source : 1942. Blanchette, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
  • 1952 Ça n'est jamais très joli pour un flic, lorsque la presse imprime noir sur blanc qu'il a donné des condés à des malfrats, qu'il est en cheville avec la pègre et patati et patata source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1964 taille une bavette. Les uns et les autres, les ceci et les cela, les patati et les pourquoi. source : 1964. Les rues de Levallois
  • 1982 Vous nous avez dit : on restera en Algérie, ne vous cassez pas la tête, on vous donnera les moyens, patati, patata… source : 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PATATI, PATATA, onomat. Et patati (et) patata [À la fin d'un énoncé, sert à évoquer un bavardage interminable ou des propos insignifiants]. On se frotte les yeux avec son mouchoir, comme on bat le briquet pour obtenir du feu; on se désole, on est bien honteuse (...) mais ce n'est qu'un emprunt, et patati patata (Augier, Lionnes, 1858, pp. 71-72).« Comment va-t-il ? Qu'est-ce qu'il fait ? Pourquoi ne vient-il pas? Est-ce qu'il est content? (...) » Et patati ! et patata ! (A. Daudet, Lettres moulin, 1869, p.120). Var. Et patatipatali et patatatipatala. Elle a toujours quelque chose à dire, que je ferme mal les portes, et patatipatali et patatatipatala (Proust, Temps retr., 1922, p. 749). Prononc. et Orth.: [patatipatata]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1524 patatin, patata onomat. évoquant un galop, une course (Le Franc-Archier de Cherré, 123 à la suite du Franc-Archier de Baignollet, éd. L. Polak, p.51); 1727 patati, patata (Marivaux, Prince travesti, acte II, scène 10 ds Théâtre compl., éd. F. Deloffre, t.1, p.376); 2. 1650 patatin patatac onomat. évoquant un long bavardage (Dassoucy, L'Ovide en belle Humeur, p.61); 1651 pati, pata (J. Loret, La Muse historique, 8 janv., vol. 1, p.81 ds Quem. DDL t.7); 1809 patati ! patata ! (Désaugier et Gentil, M. La Gobe, 9, ibid., t. 19) ; 1816 et patati, et patata (Béranger, Chansons, Le Juge de Charenton, II, 41, ibid.). Onomat. issues d'un rad. patt- qui a servi à former en fr. un grand nombre de noms et d'onomat. évoquant des bruits de coups, de chocs, de chute, de galopade, de bavardage, etc. (v. FEW t.8, pp. 29-51, en partic. pp. 34 et 45-46). Bbg. Quem. DDL t.5, 19. (tlfi:patati) /

  • Double onomatopée évoquant un long bavardage (GR)
  • Onomatopée ironique qui rend le bruit de bavardages qui s'entrecroisent (Depras)
  • 1809 d'après DDL ; mais : patatin-patatac, 1650 ; pati, pata, 1651 ; patatin patata « bruit du cheval au galop », 1524 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.