Définition de : gommeux

  • gommeux
    • Jeune homme à la mode, à la tenue excentrique, à l'élégance excessive, type de dandy, jeune élégant ridicule, oisif élégant et fat ; jeune homme riche, élégant ; femme à la mode du début du siècle
    • fréquence : 026
    • id : 12355

gommeux & gommeuse (fém.) n.

Définition

Jeune homme à la mode, à la tenue excentrique, à l'élégance excessive, type de dandy, jeune élégant ridicule, oisif élégant et fat ; jeune homme riche, élégant ; femme à la mode du début du siècle

fréquence : 026
registre moderne : 4

synonyme : élégant, distingué

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1842.

1875 1876 1882 1882 1883 1884 1885 1887 1889 1891 1892 1896 1901 1902 1910 1916 1918 1926 1932 1939 1939 1953 1966 1979 2006 xxxx

12355.jpg: 440x640, 67k (06 juillet 2011 à 18h42) 12355b.jpg: 700x436, 97k (06 mai 2015 à 12h29)

Citations

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Origine peu claire, p.-ê. de se gommer «se pommader», des vêtements gommés «empesés» ou de la gomme ajoutée à l'absinthe, comme le pensaient les Goncourt («Quant au terme de gommeux, l'on prétend que c'est l'appellation de mépris, que les femmes donnent dans les cabarets de barrière, à ceux qui mettent de la gomme dans leur absinthe, à ceux qui ne sont pas de vrais hommes» Journal) (GR2) / Dér. de gomme, suff. -eux, -euse ; le développement sém. de gommeux1 à gommeux2 reste mal expliqué. Selon Darm., p. 105, les gommeux (...) étaient des élégants qui n'avaient d'autre occupation que de se gommer, de se pommader, de se parfumer ; selon FEW t. 4, p. 325b, le gommeux est celui qui porte des vêtements passés à la gomme, c'est-à-dire empesés, apprêtés. On relève ds Littré et DG d'autres hyp. peu convaincantes ; voir aussi celle des Goncourt (TLFi) /

  • 1842 pour le masculin (Stendhal) ; 1873 pour le féminin (GR2) / 1842 subst. masc. (Stendhal, Romans et nouvelles, t. 2, Le Rose et le vert) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.