fion

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 26

fion

n.m.

Postérieur, cul, fesses ; anus ; > par ext. la sexualité (le cul)

Synonyme : anus, cul, fesses, postérieur

Morphologie : aphérèse

Usage : anatomie

3040.jpg: 682x419, 65k (06 juillet 2011 à 18h46)

1957 Elle s'arrête le temps de refermer et vient parquer son splendide fion sur le bord de mon page. 1957?. Dix ans de frigo 2013 elle est en revanche très agréable à vivre. […] Et puis, last but not least, elle a un de ces fions ! 2013. Moi Dodo la Saumure 1960 Invincible, le tropisme du fion impose à Armand cette conduite de conscrit envoyant la louche au baba de la bergère 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 2003 ouvre bien ton fion, mon chéri, tu sens comme ça glisse ? 2003. La pharmacienne 2006 De quoi ai-je envie ce soir ? Un petit cul gros comme une pomme ou un gros fion plein et dur comme une pastèque ? 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1975 –Qu'est-ce que j'ai mal au fion ! –Au fion, demanda Charlotte, qu'est-ce que… ? –Eh bien oui : le cul, le derche, le fion… Charlotte n'avait pas envie d'un cours d'argot français à cette heure. Elle haussa à peine les épaules. 1975. Les canards de Ca Mao <6 citation(s)>

(voir SAINXIX pp.83s.) / Il ne s'agit peut-être pas du mot fion=cachet final, cf. l'élément fignon de troufignon (de mignon) (GR) / Aphérèse de troufion (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 322