camé

registre ancien : 9 registre moderne : 7 fréquence : 32

camé

& camée (fém.) ; être camé

n., adj.

Drogué, drogué d'habitude, qui consomme des drogues en excès (junkie), qui prend de la drogue (ou des médicaments) ; sous l'effet de la drogue

Synonyme : drogué

Famille : cam- (camelote)

Usage : drogue

1955 C'était une greluche qui devait se bourrer de came. J'avais flairé ça tout de suite. Et avec les camés, il faut gaffer… 1955. Mollo sur la joncaille 2003 Certaines sont en prison, sur le trottoir, en psychiatrie ou complètement camées 2003. Dans l'enfer des tournantes 1986 Qu'une camée n'ait pas sa dose, sa ligne comme on dit dans le jargon des dealers, et elle devient folle. 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1955 Le « camé » hurle de douleur, il écume et n'a plus aucun contrôle de ses gestes 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 2009 Secteur très calme dans la journée, la gare et ses environs étaient plus agités la nuit avec les sans domicile fixe, les camés et les taxis clandestins. 2009. Sang d'encre au 36 <5 citation(s)>

De came au sens de drogue (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 404