écrabouillé

écrabouillé (tableau rapide)
écrabouillé Écrasé, broyé ; détruit ; accidenté
synonyme écrasé, aplati, cassé, endommagé, abîmé
fréquence 31

écrabouillé

& être écrabouillé ; escrabouillé

adj., part.p.

Définition

Écrasé, broyé ; détruit ; accidenté

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : écrasé, aplati, cassé, endommagé, abîmé Famille : écrabouil- (écraser)

Citations
1904 la chose avait été faite à la Morgue, cela fait que la pauvre femme n'a pas eu à voir la face escrabouillée de son homme source : 1904. La Maison Philibert
1934 i glisse su'l'sol mouillé… Crac ! Il est escrabouillé source : 1934. Le fiacre
1904 –Ben, y a un accident ! –Quel accident ! –Un sapin écrabouillé. –Ah ! C'est-y par le tram ? source : 1904. La jungle de Paris
1916 Une marmite vient d'éclater dans la section du Saint-Maxentais. Et lui, je l'ai vu […] recevoir l'obus en plein corps. Son képi a volé, un pan de capote, un bras. Il y a par terre une masse informe, blanche et rouge, un corps presque nu, écrabouillé. source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
1917 donnez parfois une pensée aux petits camelots du front, dont plusieurs tombèrent au champ d'honneur, écrabouillés par une marmite ou mourant, sur la paille d'une infirmerie régimentaire, des suites d'un « mauvais rhume ». source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1880 Quand vous seriez écrabouillé, le beau malheur ! source : 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).