trempe

trempe (tableau rapide)
trempe Volée de coups, coups, raclée, correction ; □ recevoir une correction, être battu, se faire frapper ; □ battre, frapper, corriger physiquement
synonyme coup/s, gifle, correction
date 1834
fréquence 41

trempe

& □ prendre une trempe ; prendre la trempe ; recevoir une trempe ; □ filer une trempe ; coller une trempe ; refiler une trempe ; flanquer une trempe ; foutre une trempe ; foutre la trempe ; mettre une trempe ; passer une trempe

n.f.

Définition

Volée de coups, coups, raclée, correction ; □ recevoir une correction, être battu, se faire frapper ; □ battre, frapper, corriger physiquement ALL : Züchtigung

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : coup/s, gifle, correction

Citations
1895 Je te dis que nous nous battions. Il recevait une de ces trempes, et salée ! quand un pékin nous sépara. source : 1895. En plein faubourg
1935 En ville, Cosquer s'est fait agonir par des matelots, et il aurait pris la trempe, si une patrouille ne l'avait délivré. Il s'en est plaint à nous. source : 1935. Mer Noire
1968 Ça, par exemple, c'était le bouquet ! Elle la cherchait sa trempe ! source : 1968. Le terminus des prétentieux
1981 Ils avançaient et ils jouaissaient comme des poux […] à l'idée de la trempe qu'ils allaient nous refiler source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
2003 Elle compte sur son mec pour me mettre une trempe source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
1960 elle m'a fait des reproches violents, et surtout en a parlé à mon père qui m'a passé une trempe ! source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
1955 j'ai pris une « trempe » mémorable en luttant pendant plusieurs minutes source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1973 Un jour il va prendre une trempe s'il continue source : 1973. Le petit paradis
1978 il a tout expliqué au père d'Abdel qui l'a autorisé à foutre une trempe à Abdel. Et Abdel Malek s'est fait taper dessus à coups de poing. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
2005 Si on avait le malheur d'attraper un « bougnoule »… systématiquement il prenait une trempe, si on attrapait un jeune, s'il avait des cheveux longs, systématiquement il prenait une trempe… source : 2005. Entretien réalisé par Gaby Castaing le 4 janvier 2005, dans Les récits de vie de policiers

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • trempe n.f. non conv. ACT. OBJET "correction" - TLF, 1852, Humbert ; FEW (13/I, 169a), GLLF, DFNC, GR[85], DArg., BEI, 1867, Delv.
    • 1834 - « Oui, une autre fois il sera bien temps, quand tu viens de me faire donner une raclée par un blanc-bec de cette espèce... - Il est sûr, mon commandant, qu'il vous a amuré une bonne trempe ; mais c'est moi qu'a reçu la pile que vous n'avez pas eu la chose de lui donner, et qu'il a-z-eu l'insubordination de vous participer. » E. Corbière, in R. maritime, I, 109 - P.E. (bhvf:trempe) /
  • 1834, Corbière (Enckell, BHVF) / 1867 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).