charcuter

charcuter (tableau rapide)
charcuter ■ Opérer, pratiquer intervention chirurgicale ; découper un corps, amputer, autopsier, blesser ; opérer (fig.) ; blesser ; se suicider, se couper ; ■ torturer, faire souffrir ; □ se faire opérer ; se faire torturer ; □ table d'opération
synonyme opérer (chirurgie), torturer, torture
fréquence 27

charcuter

& se charcuter ; se faire charcuter ; □ table à charcuter

v.tr.

Définition

■ Opérer, pratiquer intervention chirurgicale ; découper un corps, amputer, autopsier, blesser ; opérer (fig.) ; blesser ; se suicider, se couper ; ■ torturer, faire souffrir ; □ se faire opérer ; se faire torturer ; □ table d'opération

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : opérer (chirurgie), torturer, torture Usage : santé, médecin, médecine, hôpital

Citations
1955 Il m'a fait une piquouse, m'a charcuté un peu la barbaque puis a fini par ramener la bastos au bout de ses pinces. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1914 Alors, toi aussi, tu vas y passer, sur la table à charcuter !… Tu crânes moins, il paraît !… Puisque le chirurgien est si épatant, tu devrais pas te biler… source : 1914. Le “pilon”, dans Racaille et parias
1914 On te charcutera peut-être… mais, moi, la peau !… Quand même ce serait pour mon bien, je laisserai pas la scie mordre à mon os !… Je veux garder ma jambe… source : 1914. Le “pilon”, dans Racaille et parias
1957 On va te donner une chance de sauver ta sale couenne. T'as pas trente-six solutions. Tu jactes et on te drive en ville et te débarque à ta taule. Tu la boucles et on va te charcuter de telle façon que tu regretteras qu'on t'ai pas filé une bastos dans le buffet. source : 1957?. Dix ans de frigo
1942 Pas d'éther ou quelque chose dans ce genre ? demandai-je. Non ? Alors il faudra charcuter sans anesthésie, même relative source : 1942. L'ombre du grand mur
1979 Même si tu charcutes un mort, tu participes à enlever un degré de vie source : 1979. Morgue - Enquête sur le cadavre et ses usages
1917 « ta… ta… ta… ta… », une pétarade intense de leurs sales mitrailleuses, et les balles coupaient ou charcutaient les mains de mes hommes source : 1917. La cote 304 et Souvenirs d'un Officier de Zouaves - Guerre 1914-1917
1916 Je l'épaule. Il tombe avec un bruit affreux. Alors, fou de joie, je me jette sur lui et le retourne en tous sens pour bien voir la blessure que je lui ai faite. La balle l'avait charcuté, mon Boche. Je vous réponds que c'était du beau travail. source : 1916. Méditations dans la tranchée
1953 N'ayez pas de scrupules, docteur… Charcutez-le… source : 1953. Allons z'enfants
1914-1919 Je vais à Fraize et arrive juste au moment de l'opération de mon vieux camarade. J'y assiste et cela me fait une grosse impression de le voir charcuter. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1911 je suis foutu, quoi !… Il n'y a plus qu'à faire patatrot sur le grand trimard… C'est bon, on y va, messieurs du Rebectage !… Mon dernier désir, c'est qu'on ne me charcute pas, une fois que je serai refroidi… source : 1911. Le journal à Nénesse

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CHARCUTER, verbe. 2. P. anal. [Le suj. désigne un individu quelconque : militaire, etc.] : 2. M. Lepic perd patience. Le canif déchire, scie au hasard, et Madame Lepic, après avoir murmuré : « Boucher! boucher! » se trouve mal, heureusement. M. Lepic en profite. Blanc, affolé, il charcute, fouit la chair, et le doigt n'est plus qu'une plaie sanglante d'où l'hameçon tombe. RENARD, Poil de Carotte, 1894, p. 245. Étymol. et Hist. 2. 1690 « opérer (qqn), traiter (qqc.) maladroitement » (FUR.). Dér. du rad. de charcutier*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 18. Bbg. MAT. Louis-Philippe 1951, p. 90. (tlfi:charcuter) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).