Définition de : vape

vape & être dans les vapes ; être dans les vaps ; être dans la vape ; dans la vappe ; dans les vapes ; tomber dans les vapes ; être dans les vaps ; partir dans la vape ; partir dans les vapes ; venir des vapes ; dans la vap ; tirer de la vape

Définition

Vapeur ; < être dans un état second, malade, dans un état comateux ; être ensommeillé ; être ailleurs, perdre connaissance, être inconscient (drogue, malaise, ivresse, anesthésie, évanouissement, etc.) ; être déconnecté de la réalité, pas dans son état normal ; vapeur, malaise ; vertige ; évanoui, drogué ; ramener à la conscience

fréquence : 032
registre ancien : 8 registre moderne : 6

synonyme : ivre, drogué, malaise, évanouissement, s'évanouir, inconscient, assommer, assommé usage : Argot de la drogue et du trafic

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1935.

1952 1953 1955 1955 1955 1956 1956 1957 1960 1960 1963 1963 1967 1968 1974 1976 1979 1979 1980 1981 1981 1982 1989 1990 1999 1999 2001 2003 2006 2007 2008 2011

Citations

  • 2008 Je sais pas, je suis perdue. Depuis un moment je suis dans les vaps. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1955 Ensuite il a eu droit à encaisser quelques caresses de serviette mouillée à travers la gueule pour le tirer de la vape. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1955 tout en me caltant du burlingue, laissant l'élégant encore dans la vape [assommé]. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1999 Un jour, après un violent combat, Maman tomba dans les vapes, en sang. […] Ce même jour, mon grand brother Aziz mit en garde le Daron : il le tuerait s'il relevait la main sur elle. source : 1999. Boumkoeur
  • 1955 assenai un coup de crosse sur le crâne de l'excité. Il partit à demi dans la vape source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
  • 1968 Il m'en venait parfois des petites vapes, des vertiges. J'avais peur de rêver source : 1968. Le terminus des prétentieux
  • 1952 Mon feuilletonniste m'a payé. Il était sans calcul. Un peu dans la vap, le soir de Melun, il m'avait totalement oublié source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1979 Inutile qu'elle sache que tu as attendu là avec moi tout le temps qu'elle est restée dans les vaps source : 1979. Play-boy
  • 2003 me manipule d'autant plus facilement que je suis à moitié dans les vapes et sans aucun discernement source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
  • 1967 En hâte, il se coula auprès de la bonniche nageant dans la vap de l'espoir. source : 1967. Raymond la Pente
  • 1990 Au bout d'un moment, il est parti dans les vapes. source : 1990. L'étage des morts
  • 1963 Il avait comme des vapes, des caprices d'enfant. source : 1963. Les Tontons Flingueurs
  • 1974 j'en suis même à me demander – il faut croire que je suis bien dans la vape – si la Société, oui, la Société avec un grand « S », me considère encore aujourd'hui comme dangereux. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 2011 on avait un peu plus bu que d'habitude. […] J'avais beau être dans les vapes, j'en reconnaissais quelques-uns, avec qui on avait souvent des accrochages. source : 2011. La nuit du vigile
  • 1956 C'est idiot d'être à demi dans la vape et d'identifier du premier coup la marque de la bagnole qui vous trimbale. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Vape, subst. fém., (dans l'article VAPEUR1, subst. fém.) REM. 1. Vape, subst. fém., arg. a) Situation louche, suspecte. Ils renâclaient presque toujours au moment de douiller (...), il leur passait une inquiétude (...) ils sentaient malgré tout la vape... Que c'était un petit flouze qu'ils reverraient jamais (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 447). b) Au sing. ou au plur. [Surtout dans des loc. verb.] État d'hébétude, de somnolence dû à la fatigue, à l'alcool, à un malaise, etc. Tomber dans la vape; être dans les vapes. Il devait [à 11 h du matin] être en pleine vape, quelque part, camé à bloc (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 83). (TLFi) /

Abrév. de vapeur (GR) /

  • 1935 (mais : « bain de vapeur » : 1925) (GR) / Cité dans (TLFi), non daté (citation Simonin, 1953) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.