se farcir

se farcir (tableau rapide)
se farcir Baiser, coïter, se faire (sexuellement), avoir des relations sexuelles avec qqun, être avec qqun
fréquence 34
synonyme baiser, coïter, baise, coït

se farcir

& se farcir qqun

v.tr.

Baiser, coïter, se faire (sexuellement), avoir des relations sexuelles avec qqun, être avec qqun

registre moderne : 7

Usage : érotique, sexualité

32375.jpg: 429x650, 112k (28 septembre 2011 à 00h30)

1952 pas question que dans l'intervalle il y ait des douzaines de macrotins qui fassent la queue devant ta porte pour se la farcir source : 1952. Une fille du tonnerre
1937 Jamais il avait de résistance… Il se les farcissait toutes… à l'espérance, au mirage juif, au bon mot ! Ah! Don Juan ! quel causeur ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1955 Vous voulez dire… que je couche avec ? Ça, c'était moins élégant que la phrase précédente, mais tout de même mieux que « se la farcir » ou autre expression équivalente source : 1955. Fièvre au Marais
1956 Ne me raconte pas que tu te la farcis, hein ? Quand on a une gonzesse roulée comme l'autre… source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1952 Si tu tombes sur une pépée qui porte un goître en bandoulière et les châsses à la dérive, faudra te la farcir à l'arme blanche comme un héros source : 1952. Mon taxi et moi
1966 je savais qu'il était croulant et atteint d'un bégaiement qui le rendait incompréhensible. Toujours d'après Xavier, il fallait que Gilberte ait de l'estomac pour se « farcir » ce macrobite source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1971 Je me disais : « Ils sont balaizes, tu vas pouvoir t'en farcir un ce soir. » source : 1971. Histoire de Michèle
1949 Il se la serait farcie, Jerry, je ne dis pas, c'était sans conséquence et d'ailleurs chacun a ses faiblesses source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1953 Il fit la remaque alors, que son pote avait empaqueté ses Gauloises et ses allumettes. C'était bien là son caractère ! Égoïste, se foutant pas mal que les autres crèvent de faim pourvu que lui se tape la cloche, et ensuite se farcisse sa femme. source : 1953. De la boue et des roses

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).