languefrancaise.net

définition : gobette

gobette
■ Gobelet, gobelet de fer blanc de 33 centimètres, servant aux détenus pour leur ration de vin ; verre ; gobelet d'étain dont on se sert à la cantine de la prison pour mesurer le vin ; ■ ration de 23 cl de vin ; un verre de vin en prison, verre de vin (de prison) ; ■ apéritif, boisson, vin rouge

gobette #nom fém.

■ Gobelet, gobelet de fer blanc de 33 centimètres, servant aux détenus pour leur ration de vin ; verre ; gobelet d'étain dont on se sert à la cantine de la prison pour mesurer le vin ; ■ ration de 23 cl de vin ; un verre de vin en prison, verre de vin (de prison) ; ■ apéritif, boisson, vin rouge

↓ fréquence : 022 | registre ancien : 6

3119_prison_saint_lazare_gobette.jpg: 800x565, 57k (2018-11-14 21:49)
Citations
  • 1960 Pas convié à la gobette, Jojo groume sourdement source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1891 La cantinière à certaines heures, passe avec son bidon, et les clientes prennent la Gobette source : 1891?. Paris-Impur
  • 1837 Tous les cordons [de la chaîne de bagnards] rangés à la file vont prendre successivement une gobette à la cantine, et recevoir, après l'appel général, leur nourriture du soir source : 1837. Essai sur la réforme des prisons en France
  • 1880 n'obtient pas qui veut cette faveur. –Une faveur ? –Sans doute, il y a une gobette au bout de la besogne. source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
  • 1881 Les forçats, au contraire, recherchent cette besogne [montage de la guillotine] parce qu'elle rapporte une récompense […] on leur donne ce qu'on appelle là-bas « une gobette » ; c'est une ration de 23 centilitres de vin. source : 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie
  • 1867 J'en ai connu qui, pour arriver à se procurer une gobette (Ration de vin) de quelques sous, faisaient des prodiges d'activité et travaillaient tout un jour. source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1887 je lui donnais du tabac, quelques sous pour s'offrir une gobette, je lui prêtais les livres qui pouvaient l'intéresser. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1935 Ce bataillon de « la Mouïse en sabots » aurait certainement du zèle, malgré son âge, pour gagner plus d'argent afin de se payer, dans le seul but de dissiper le souvenirs d'anciens malheurs, des « gobettes » supplémentaires de vin dans sa cantine. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
  • 1841 Le détenu qui a de l'intelligence et de l'activité trouve presque toujours moyen de rendre sa misère moins âpre et moins dure, d'ajouter à la ration de la maison un morceau de pain supplémentaire, et une gobette (1) de vin, de temps en temps. [(1) Gobelet d'étain dont on se sert à là cantine pour mesurer le vin.] source : 1841. Les Prisons de Paris, par un ancien détenu
  • 1841 Alors le prisonnier nommé prenait sous le bras sa gamelle de terre écornée, sortait de la foule tout ému sans cependant se rendre compte de ses émotions et arrivait à la porte du guichet. L'aboyeur lui remettait l'aumône de son visiteur ou de sa visiteuse, en lui disant : –Ne m'oublie pas, si tu veux que je fasse ronfler ton nom une autre fois. –C'est bien, répondait le prisonnier, je payerai une gobette à trois heures. source : 1841. Les Prisons de Paris, par un ancien détenu

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

pour rappel : ◊ XIXe (MCC)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1837 1841 1848 1849 1867 1871 1880 1881 1882 1887 1891 1894 1900 1907 1935 1960 1960 1981 1984 1989 xxxx xxxx

Compléments