voir rouge

voir rouge (tableau rapide)
voir rouge Être furieux, fou furieux (souvent avec idée de violence, d'impulsivité), très en colère ; énerver
synonyme colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent
date 1843
fréquence 31

voir rouge

& zyeuter rouge ; voir du rouge ; faire voir rouge

Définition

Être furieux, fou furieux (souvent avec idée de violence, d'impulsivité), très en colère ; énerver

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

30849.jpg: 700x473, 112k (20 novembre 2012 à 11h31)

Citations
1895 Quand on n'a pas de pain pour les gosses, bien sûr qu'il y a des moments où l'on voit rouge ! source : 1895. En plein faubourg
1904 Pour un mot, pour une gueule qui n'leur convient pas, ça voit rouge, et pan ! un coup de sorlingue ou le grand jeu du rigolo source : 1904. La Maison Philibert
1917 le sang bout, la tête s'échauffe, et l'on se rue, comme une brute qui voit rouge. source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1911 Quand j'ai crevé la gosse, j'avais le citron dévissé, je vous jure, j'étais dans les brindezingues de la rage, encharibotté, pavillon, quoi !… La vie, je ne savais plus si c'était du lard ou du cochon, je zyeutais rouge, fallait que je buque source : 1911. Le journal à Nénesse
1977 j'avais pris un coup de dingue. Je voyais plus que du rouge. S'il voulait m'empêcher de passer, c'est lui qui allait y passer. Il ne faisait pas le poids devant ma rage. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Au fig. Voir rouge. Se mettre très en colère, perdre le contrôle de ses actes. Les têtes, vidées par la famine, voyaient rouge, rêvaient d'incendie et de sang, au milieu d'une gloire d'apothéose, où montait le bonheur universel (Zola,Germinal, 1885, p. 1385) : 4. Tout insensé (...) que cela puisse vous paraître, je vis rouge, rouge, entendez-vous! et pour la première fois de ma vie je connus le vertige du meurtre, le désir fou, impérieux, irrésistible, de fermer, coûte que coûte, une bouche qui défie... Courteline,Boubouroche, Madelon, 1893, IV, p. 226. 1843 voir rouge (Sainte-Beuve, Corresp., t. 5, p. 87) (TLFi) /

  • 1843, Sainte-Beuve, Corresp. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).