languefrancaise.net

définition : bricard (depuis 1931)

bricard
■ (prison) Brigadier ; premier surveillant, surveillant chef, surveillant gradé ; ■ (mil.) brigadier ; brigadier-chef ; ■ (police) type de policier, surnom donné au brigadier ou au cabot dans un commissariat de Sécurité publique ou de Police urbaine ; (gendarmerie) brigadier

bricard & bricar ; bricart ; bricard-chef ; bricart-chef (1931) #nom masc.

■ (prison) Brigadier ; premier surveillant, surveillant chef, surveillant gradé ; ■ (mil.) brigadier ; brigadier-chef ; ■ (police) type de policier, surnom donné au brigadier ou au cabot dans un commissariat de Sécurité publique ou de Police urbaine ; (gendarmerie) brigadier

↓ fréquence : 023 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

Citations
  • 1953 ou qu'on consentît, par miséricorde, à lui laisser quelque temps encore des galons de bricard, cela ne le mortifiait point source : 1953. Allons z'enfants
  • 1927 Les gardiens tirèrent à la courte paille pour savoir lequel d'entre eux prendrait la garde le premier tour. Le sort désigna une espèce de vieux bricard à trois poils qui s'enferma docilement au corps de garde source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
  • 1974 La porte s'ouvre de nouveau brusquement et le bricard de service que j'ai roulé apparaît tel un diable jaillissant d'un bénitier. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 1974 Deux bricards et deux matons me tombent immédiatement dessus. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 2004 Des jeeps paras s'arrêtaient en coup de vent au bistrot du père Antonio et dans l'une il y avait même son fils aîné, bricart-chef dans je ne sais plus quel RCP. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 2004 le manque de sens hiérarchique était particulièrement déploré. Il s'étalait dans les foyers où chefs, margis, bricarts et soldats vidaient force bière en hurlant des chansons paillardes. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 1982 Du colonel aux maréchaux des logis et bricards tous faisaient preuve de bonne volonté, avec l'air de dire : « On est embarqué dans la même galère, alors on va pas se faire de misère, compris ? […] » source : 1982. La vapeur
  • 1995 Nous sommes, selon les jours, six à huit autour de la table. Sont présents : le chef de service pénitentiaire (C.S.P.) et les deux « bricards » (premiers surveillants) du matin, le chef de détention, la sous-directrice, et votre serviteur. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1995 Les C.S.P. portent la tenue bleu marine, les boutons dorés et guillochés, la pucelle « Administration pénitentiaire », et, signe de leur grade, deux barrettes jaunes sur la patte d'épaule. Les bricards ont deux barrettes blanches. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1995 Parfois, un incident éclate. C'est un détenu qui appelle dans son interphone, ou qui tape à coups de poing et coups de pied dans sa porte. Les rondiers se précipitent. Le « bricard » (le gradé) se dirige vers la cellule d'où provient le vacarme. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1953 pour avoir la paix dans ce patelin, je m'étais mis en cheville avec ceux de la gendarmerie ; ils étaient quatre et leur bricard, ça faisait cinq. Je me débrouillais dans le marché noir et les faisais tous manger… source : 1953. Quartier des fauves

<11 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1931 C'est la date à battre.
pour rappel : ◊ brigadier dans l'armée, 1931 (ESN-Fresnes)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1931 1927 1947 1948 1952 1953 1953 1957 1969 1969 1974 1976 1979 1982 1985 1988 1995 1997 2003 2004 2008 2010 2012 xxxx

Compléments