Définition de : à dache

à dache (tableau rapide)
à dache □ (éconduire) Envoyer au diable ; refuser, refus ; personnage imaginaire à qui l'on renvoie les raseurs, les importuns ; loin, très loin ; □ (incrédulité) ne pas croire ce que dit qqun
synonyme non, refus, endroit loin, éloigné, isolé, perdu, refuser
date 1866
fréquence 019

à dache

& □ aller à dache ; aller à Dache ; à dache ; à Dache, le perruquier des zouaves ; envoyer à dache ; chez dache ; aller à dache ; va le dire à dache ; envoyer à Dach ; □ va conter ça à Dache ! ; va conter ça au perruquier des Zouaves ! ; raconte ça à Dache, le perruquier des zouaves

locution

Définition

□ (éconduire) Envoyer au diable ; refuser, refus ; personnage imaginaire à qui l'on renvoie les raseurs, les importuns ; loin, très loin ; □ (incrédulité) ne pas croire ce que dit qqun ALL : erzähle des einem anderen !, (sich j. vom Halse schaffen)

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : non, refus, endroit loin, éloigné, isolé, perdu, refuser Famille : envoyer/aller + éloignement

5048.jpg: 261x400, 27k (06 juillet 2011 à 18h49)

Citations
1958 –Je t'écoute, Maningue. Mais pour ce qui est de te croire !… Tu parles que t'as autre chose à penser qu'à moi quand t'es avec ta femme. Raconte ça à Dache, le perruquier des zouaves ! Une fois chez toi, tu te fous bien d'Émile, mon salaud. source : 1958. Chandeleur l'artiste
1915 (vers) I faut l'plaquer comme un chausson… / Qu'il aille au bain… Qu'il aille à Dache… source : 1915 (vers). Vache, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
1911 Si c'est ça ta bonne nouvelle, t'aurais mieux fait d'aller la porter à Dache !… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Qu'on l'envoie à dingue, ma frigousse !… À Dache !… Je ne veux plus croûter que juste nib… source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Diascolo, en italien, au diable (AYN) / Orig. incert., peut-être déformation mal expliquée de diache « diable », régionalement bien attesté ; Dache est traité comme un nom propre, et l'absence d'article (à Dache, chez Dache et non au Dache, chez le Dache) s'expliquerait par l'attraction d'autres locutions, la plus fréquente dans le même emploi étant : à, chez Plumepatte « au diable » (GR) / Dache : personnage légendaire dans les histoires militaires et dont on emploie par plaisanterie le nom. On dit : -Qui ça ? -Dache, perruquier des zouaves (Dech1918) /

  • 1866 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).