Définition de : goupiller

goupiller (tableau rapide)
goupiller ■ Bricoler, faire rapidement, faire, faire qqchose ; ■ ourdir, arranger, préparer, combiner ; ■ se présenter (situation), se faire, se passer, se dérouler
Synonyme faire, préparer, ourdir
date 1900
Fréquence 028
id 4973

goupiller

& se goupiller ; goupiller le truc

Définition

■ Bricoler, faire rapidement, faire, faire qqchose ; ■ ourdir, arranger, préparer, combiner ; ■ se présenter (situation), se faire, se passer, se dérouler

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : faire, préparer, ourdir

Citations
1932 il faut goupiller un spectacle pour demain source : 1932. De Gaby Deslys à Mistinguett / edit
1957 Helen écoute ce résumé sans même battre de la paupière. Elle sait que pendant que tout ça se goupillait, elle était encore une pisseuse qui allait à la communale source : 1957?. Dix ans de frigo / edit
1945 Et à part ça, […] qu'est-ce que vous goupillez, par ici et à cette heure ? source : 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. / edit
1955 Qu'est-ce que tu goupilles, chez moi ? source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) / edit
1955 Annonce la couleur. Mais de musique, hein ? Planque ton cor à Ronceveaux. Que venais-tu goupiller ici, cette nuit ? source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) / edit
1955 Et le milieu, interroge Marco ? Comment qu'ça se goupille à Paris ? source : 1955. Pas de pitié pour les caves / edit
1942 Comment ça se goupille, à Ossining ?… Il n'est pas trop malheureux ? source : 1942. L'ombre du grand mur / edit
1957 qu'est-ce que Demessy peut bien goupiller dans un hôtel pour Arabes, et sapé comme un prince, par-dessus le marché ? source : 1957. Les eaux troubles de Javel / edit
1921 C'est tout d'même rigolo comment qu'ça s'goupille, la guerre. source : 1921. La boue / edit
1918 Eh bien, mon lieutenant, ça ne s'est pas goupillé avec le gros maous ? source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) / edit
2011 les flics ont fini leur conciliabule. –Bon. On va voir comment tout ça se goupille. La fille n'a pas porté plainte, pour le moment, mais ça pourrait venir. source : 2011. La nuit du vigile / edit
1953 Je t'aime bien et ça m'ennuie de voir qu'il y a un truc qui se goupille dans ta petite vie. Parle… source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Var. probable de goupiner, mais cf. l'anc. franç. goupiller « ruser », de goupil (GR)
  • Littéralement mettre une goupille. Terme venant de l'argot des mécaniciens (Dech1918)
  • 1900 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 179063 Les cocos veul' ma peau et y m'mettent en quarante. / Y goupillent un vache truc, arnaqué en traquenard.
  • 179062 Les cocos veul' ma peau et y m'mettent en quarante.
  • 179061 Mais tout gazait au poil, et y avait pas d'pétard.
  • 179047 J'en suis abasourdi ! Quelle est cette pilule ? / « Pilule » dites-vous ! Voici d'autres exemples : […]
  • 179060 Quand du tas de fumier il claironne à la ronde / Qu'il est maître après Dieu de la machine ronde
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :