porter le chapeau

porter le chapeau (tableau rapide)
porter le chapeau ■ (criminel) Passer pour délateur, être connu comme indicateur de la police, être soupçonné de renseigner la police ; ■ (par ext.) être tenu pour responsable, être coupable désigné ; assumer les responsabilités ; charger, accuser, rendre responsable ; être suspect
synonyme accuser, responsable, dénonciateur, traître, indicateur, informateur
date 1928
fréquence 25

porter le chapeau

& porter un chapeau ; faire porter le chapeau ; faire porter un chapeau ; chapeau sur la tête

locution

Définition

■ (criminel) Passer pour délateur, être connu comme indicateur de la police, être soupçonné de renseigner la police ; ■ (par ext.) être tenu pour responsable, être coupable désigné ; assumer les responsabilités ; charger, accuser, rendre responsable ; être suspect

registre ancien : 9 registre moderne : 4

Synonyme : accuser, responsable, dénonciateur, traître, indicateur, informateur

Citations
1963 t'essaierais pas de nous faire porter le chapeau des fois ? source : 1963. Les Tontons Flingueurs
1999 Je savais que Bruno Roussel avait avait reconnu devant le juge un système organisé de dopage et je n'étais plus le seul à porter le chapeau [à être accusé]. source : 1999. Massacre à la chaîne
1900 Il y a assez longtemps que je porte un chapeau (passe pour un délateur) et, puisque les copains affirment que je suis une bourrique (un indicateur de la Sûreté), je veux qu'ils disent vrai et que cela me profite… source : 1900. Mémoires de Rossignol
2011 vous savez très bien que personne ne se dénoncera et que le coupable fera porter le chapeau à la classe entière plutôt que d'assumer. source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
2008 Dans la triste affaire d'Outreau, d'énormes erreurs ont été commises par la Justice. Or, on a tout fait pour en faire porter le chapeau à la Police. source : 2008. Flic dans le 9.3
1985 Heureusement qu'il avait eu l'honnêteté de le dire, sinon je me serais porté un sacré chapeau source : 1985. Un flic de l'intérieur
1953 Et circuler à l'intérieur de l'autre milieu –le vrai–, il peut pas le faire avec un chapeau sur la tête. source : 1953. Les aveux les plus doux
1927 Il ne se considère pas comme un indicateur, il ne porte pas le chapeau, comme on dit dans l'argot du milieu, mais il a rencardé les poulets ! source : 1927. Maisons de société - Choses vues
1955 il avait jugé prudent de « se faire la malle », de quitter Paris – où il commençait à « porter le chapeau » source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1955 C'est pas à lui qu'on ferait « porter un chapeau » source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1998 Et si ça foire, qui portera le chapeau ? L'exécutant, parbleu source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
1990 ils ont fourni de nombreux renseignements, se sont compromis en nous les donnant et ont même parfois porté le chapeau ; par chance pour eux, ces quelques complications n'ont pas débouché sur un drame. source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
1973 La petite garce a voulu me faire porter le chapeau. Elle a renversé les rôles et prétendra m'avoir vu tuer le fonctionnaire source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
1979 Les flics ont été plus ou moins mis sur la touche… Ils sont partis. En raflant tout le fric des prisonniers déposé au greffe. Et en essayant de me faire « porter le chapeau » source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
1976 qu'il préférait le savoir dehors que dedans, car dès sa libération, lui, Mendoza, le ferait fumer. Était-ce à la suite de cette menace que Plard avait décidé de faire porter un chapeau à Raf ? source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<15 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Porter le chapeau. Avoir mauvaise réputation, être suspect (cf. Ch.-L. Carabelli, [Lang. de la pègre]) : 20. C'est pas bien, si c'est vrai, ce que tu as fait, Max, de donner Angelo aux poulets? Tu portes un drôle de chapeau depuis hier! A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 124. − Faire porter le chapeau à qqn. Le rendre responsable. Porter le chapeau. Être rendu responsable. Quand ils auront attrapé les poux, ils se feront porter le chapeau mutuellement (F. Trignol, Pantruche,1946, p. 159). α) 1669 mettre un chapeau sur la tête de qqn « nuire à sa réputation » d'apr. Gottsch. Redens., p. 198 − 1771, Trév. ; d'où 1928 arg. porter le chapeau (J. Lacassagne, L'Arg. du « milieu », p. 46); (tlfi:chapeau) /

  • 1928, Lacassagne, Argot du milieu (mais : mettre un chapeau sur la tête de qqun, nuire à qqun, dès le XVIIe siècle) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).