languefrancaise.net

définition : fine mouche (depuis 1486)

fine mouche
Personne intelligente, rusée, maline, adroite ; femme maline (et espionne)

fine mouche & être fine mouche (1486) #nom fém., locution

Personne intelligente, rusée, maline, adroite ; femme maline (et espionne)

↓ fréquence : 022 | registre ancien : 4 | registre moderne : 4

Citations
  • 1925 Sarah, quoique fine mouche, ne vit pas le piège habilement tendu et marcha à fond source : 1925. La bonne vie
  • 1829 ces femmes dépravées qui, sous ce rapport, rendaient des services, étaient en outre presque toutes de fines mouches, et, grâce à ce double emploi, elles abusaient tout à leur aise de la confiance des hommes qui se livraient à elles source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome troisième)
  • 1903 La femme du forçat, qui est une adroite et fine mouche, s'est, après le départ forcé de son mari, établie rue Marbeuf où elle tenait un salon de jeu. source : 1903. Les enracinées
  • 1955 « Monsieur Jacques » était certainement trop fine mouche pour, s'il avait quelque chose à cacher, ne pas être prévenant avec les policiers de son quartier ! source : 1955. Un certain Monsieur Jacques

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1486 C'est la date à battre.
pour rappel : ♦ 1486 fine mouche « personne très fine et très rusée » (JEAN MICHEL, Le Mystère de la Passion, 17344) (TLFi) ♦ 1648 (gb) ♦ 1673 (GR)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1486 1648 1822 1829 1865 1889 1892 1899 1901 1902 1903 1925 1926 1942 1947 1948 1953 1955 1955 1956 1966 1998 xxxx

Discussion
Compléments