Définition de : c'est midi

c'est midi & il est midi ! ; midi ! : il est midi ; midi sonné ; c'est midi sonné ; il est midi passé ; c'est midi un quart locution

Définition

Pas possible, impossible, trop tard, non, refus, il n'y a rien à faire, je ne veux pas, il n'y a pas moyen

ANG : nothing, nothing doing !
fréquence : 025
registre ancien : 8 registre moderne : 7

synonyme : non, refus, tard, retard, trop tard, impossible, impossibilité

Chronologie

1871 1886 1888 1900 1911 1912 1915 1917 1918 1918 1920 1925 1926 1927 1933 1935 1945 1946 1951 1952 1954 1955 1956 1960 1981

Citations

  • 1912 Quand on saura que notre marchandise sort du Louvre, ça s'ra midi sonné pour la bazarder personne n'en voudra source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
  • 1871 Écoutez, je joue bien un peu du tambour, Mais ça ne me paraît pas suffisant pour pour diriger le Prophète ou Robert le Diable ! Il faut que chacun fasse son métier ! Et le Père Duchêne pourrait peut-être bien jouer sa petite partie à la tête de son bataillon, Mais pour le Conservatoire il est midi passé ! source : 1871. Le Père Duchêne (55)
  • 1960 Y a que la prisonnière, qu'un des Comanches entraîne par les tifs, qu'ait pas beau schpile : pour faire l'adja à ses ravisseurs, c'est midi ! source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1927 J'aurai sans doute l'occase de te remercier un jour, dans l'autre monde, car pour ce qui est de refiche les arpions dans ta ferme, tu penses bien que c'est midi sonné source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
  • 1952 pour ne pas se tromper, ils nous avaient tous sautés, et ils avaient trié. Finalement, c'était eux qui avaient été marrons. Les coupables étaient certainement parmi nous, mais pour les faire parler c'était midi source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1911 Et mon Théo, après la première secousse, avait bien essayé de conniller, de battre comtois, d'inventer des histoires, de la faire au loufoque, mais macache bono, il était midi ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1911 Je me disais : « Midi ! pour sauver ton lard, mon vieux !… […] » source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1956 Il y a des femmes dans le groupe, mais pour savoir si l'une d'elles est en compagnie de Luebig, c'est midi… Et même midi et quart ! source : 1956. Fais gaffe à tes os
  • 1956 Ils sont derrière le mur et ils tirent entre les tuiles qui le somment… Pour les avoir, c'est midi un quart ! source : 1956. Fais gaffe à tes os

<9 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

C'est midi (sonné) ! (pop.). C'est impossible, il n'y a rien à faire. Tu comprends bien que pour pagnoter au quartier, là-bas au patelin, à Saint-Mihiel, c'est macache et midi sonné (Courteline, Train 8 h 47, 1888, 1re part., 7, p. 77). Vous avez dit à plusieurs camarades : « Les gars du Palais de Glace, ils savent y faire et ce sera midi pour les paumer ». Vous les connaissez donc ? (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 107). 3. 1866 arg. Midi ! « trop tard ! » (Delvau, p. 253) ; 1867 il est midi « méfie-toi ! » (ibid., p. 254). (tlfi:midi)

  • Midi = limite au-delà laquelle il n'est plus possible de faire, d'obtenir qqchose. (REY-CH)
  • Loc. attestée chez Mathurin Régnier (début XVIIe), midi = limite au-delà laquelle il n'est plus possible de faire, d'obtenir qqchose (REY-CH) / 1888 C'est midi sonné, c'est midi! (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.