chiée

date : 1834 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 19

chiée

& une chiée ; une chiée de ; des chiées

n.f.

Beaucoup, beaucoup (de choses, de monde), plein ; quelques

Synonyme : beaucoup, en quantité

Famille : chier

1963 Il avait dû vivre comme un rat dans les banlieues d'Europe Centrale, traverser en troisième classe des chiées de bleds 1963. Satan est là
1957 je craque une chiée d'allumettes en jurant pour ne pas avoir emporté une torche électrique. 1957?. Dix ans de frigo
1998 Tout ça, pour qu'une chiée de politiciens puissent continuer à s'engraisser paisiblement. 1998. Il faut tuer René Dousquet !
1984 pour moi, avec ou sans votre chiée de téléphones, votre personnel et votre surface au sol, vous n'êtes qu'un arcan. 1984. Boulevard des allongés
2004 C'était une belle femme, assez forte avec une chiée de gosses qui se cramponnaient à ses jupes 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<5 citation(s)>

De chier (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).