gnard

registre moderne : 8 fréquence : 21

gnard

& gnare ; gnar ; gniard ; gniart ; gniar ; gniare

n.m.

Individu

Synonyme : individu, type, quidam

Morphologie : aphérèse

1952 J'aurais voulu savoir si ce gniard-là s'appelle Larbi ou Chalom figure-toi 1952. Une fille du tonnerre 1945 vous pouvez pas faire autre chose et laisser ce gnare tranquille ? 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. 1956 Ils sont toujours une ribambelle de gnares, en pardingue et galurin, sur le seuil de chaque magasin, à faire la retape 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1955 qu'est-ce que j'vois dans le padoc, un gniart ! Aussitôt, j'm'apprête à faire la lutte 1955. Pas de pitié pour les caves 1954 Formidable qu'il est ce gniar-là. Je vais sur soixante-quinze piges et je l'ai toujours conoblé 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1954 Faites gaffe. Je ne connais pas – ou je ne connais pas trop bien – ces gniars-là. Il y a lieu de s'en méfier 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1953 Aussi vrai que je m'appelle Blankie, j'ai jamais parlé à ce gnard 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <7 citation(s)>

Cité dans (GR) dans article gnard=enfant : extension du sens ? (gb) / Aphérèse de moniard (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 818