Définition de : ribambelle

ribambelle (tableau rapide)
ribambelle Beaucoup de choses (quantité) ; longue procession ; plusieurs ; à la suite, en file
fréquence 022

ribambelle

& une ribambelle ; en ribambelle

n.f.

Définition

Beaucoup de choses (quantité) ; longue procession ; plusieurs ; à la suite, en file ANG : a long procession

registre moderne : 2

Citations
1956 Ils sont toujours une ribambelle de gnares, en pardingue et galurin, sur le seuil de chaque magasin, à faire la retape source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ? / edit
2009 Sans oublier la ribambelle d'affaires de droit commun qu'il avait élucidées, comme ripeur à ses débuts, et comme chef de groupe depuis quelques années. source : 2009. Sang d'encre au 36 / edit
2006 des beaux-parents, trois belles-soeurs et autant de beaux-frères, une joyeuse ribambelle de nièces et de neveux, sans compter une foule de tantes, d'oncles et de cousins source : 2006. L'exequatur / edit

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 9843 +Bob +Move +Régénérer

  • 178379 Qu'ils ont appris, en pratiquant la grimpe, à cultiver en eux les vertus qui leur faisaient défaut.
  • 178378 En sortant de Fleury, beaucoup de jeunes délinquants retournent à leurs ornières.
  • 178377 La pire chose qu'on puisse faire à un jeune criminel, c'est de le lâcher dans la nature après son temps d'incarcération, sans lui avoir appris à regarder en face son acte
  • 178376 Et quelle riposte adopter ? Le mitard ? Interdit par le code. La réprimande ? Autant jouer du pipeau.
  • 178375 à qui la prison va donner l'occasion de se reprendre – lui qui ne s'appartenait plus –, de se poser – lui qui courait sans cesse –, de réfléchir, de prendre du recul.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :