Définition de : turco

turco & Turco n.m.

Définition

Soldat arabe des colonies, tirailleur algérien, type de soldat indigène

fréquence : 021
registre ancien : 4

synonyme : soldat, fantassin, Arabe, Maghrébin usage : Argot militaire

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1856.

1863 1871 1886 1888 1888 1891 1896 1899 1901 1910 1915 1916 1917 1917 1917 1919 1926 1943 1954 1964 xxxx

8116.jpg: 700x470, 140k (10 juillet 2012 à 16h09)

Citations

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mot du sabir algérien, ital. turco «turc» (1830), l'Algérie étant restée sous la domination turque jusqu'en 1830 (GR) / Prob. empr. au sabir algérien turco « turc » (Dict. de la lang. franque ou petit mauresque, Marseille, 1830, p. 88: Turc [...] turco) ou à l'ital. Turco « Turc », l'Algérie ayant été sous domination turque jusqu'en 1830. Selon certains dict., ce surnom remonterait à la guerre de Crimée (1854-1855), les Russes ayant pris les tirailleurs algériens pour des Turcs à cause de leur costume. Selon LANLY, p. 61, faisant allusion à la guerre d'Italie en mai-juin 1859: ,,« Turcos » serait le surnom donné en Italie en 1859 aux Tirailleurs Algériens``, mais cette hyp. est invalidée par notre dat. de 1856. (TLFi) /

  • 1857 (GR) / Att. ds Ac. dep. 1878. Plur. des turcos. Étymol. et Hist. 1856 (F. MORNAND, La Vie arabe, Paris, Lévy, p. 109: un carré d'infanterie de ligne et de Turcos (fort belle milice indigène, en turbans blancs...) vint se former sous nos pieds) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.