tout chose

tout chose (tableau rapide)
tout chose Être ému, se sentir étrange, être amoureux, triste, mal à l'aise, un air indéfinissable, gêné, soucieux, malade, pas en forme
synonyme aimer, apprécier, être amoureux, ému, émotion (être en proie à vive), émouvoir
date 1739
fréquence 26

tout chose

& être tout chose ; être toute chose ; être chose ; rester tout chose ; devenir toute chose ; se sentir tout chose ; avoir l'air tout chose ; avoir l'air un peu chose ; avoir l'air chose

locution

Définition

Être ému, se sentir étrange, être amoureux, triste, mal à l'aise, un air indéfinissable, gêné, soucieux, malade, pas en forme

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Synonyme : aimer, apprécier, être amoureux, ému, émotion (être en proie à vive), émouvoir

Citations
1889 Il va venir. Je suis toute tremblante, toute chose. source : 1889. La disciplines. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste)
1914 Après quelques jours d'oisiveté, elle avoua qu'elle était « toute chose ». Au bout de six semaines, elle confia à Mme Voulle une peur d'être enceinte : –Hélas ! ma pauvre ma'me Voulle, j'ai le trac que ça y soit ! source : 1914. Mauviette, dans Racaille et parias
1884 les témoins qui viennent déposer dans une affaire criminelle sont toujours plus agités, plus émus, plus inquiets, plus « chose » que le coupable source : 1884. Les cocottes de mon grand-père
1932 y'a des jours où je deviens toute chose source : 1932. Comme une fleur !
1899 Qu'est-ce qu'elle a ma petite femme ce soir ? Elle est toute chose ! source : 1899. Dent pour dent !..., dans L'instinct - Marthe
1942 n'y en a-t-il pas une dont l'approche vous trouble, vous rende tout bête, tout chose, tout godiche ? source : 1942. Blanchette, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
1928 Cependant, elle se sent toute barbouillée, toute chose, et ça lui a coupé les bras et les jambes. source : 1928. La racaille
1953 De sur le sommier, je lui vole dans les bras. Sans une parole, on s'octroie une fricassée de museaux qui nous laisse tout chose, les nerfs tendus à craquer. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).