Définition de : franc mitou

franc mitou & franc-mitou ; franc mitoux ; francs-mitoux ; francs mittoux ; francs-miteux ; Francs-Mitoux (pl.) ; franc mijou ; frana-mijou n.m.

Définition

faux malade ; [grade : faux malades] ; mendiant qui fait le faux infirme ; mendiant de l'ancien Paris qui entouraient leur front d'un mouchoir sale et marchaient avec bâton pour simuler maladie ; membres de la monarchie d'Argot ; bandit de grands chemins

IT : falso ammalato
fréquence : 028
registre ancien : 10 registre moderne :

synonyme : mendiant, clochard, gueux, handicapé, infirme, estropié morphologie : j/t, e/o, a/c usage : mendiant, mendicité, gueuserie

Chronologie

1596 1726 1741 1822 1823 1827 1827 1829 1829 1833 1835 1836 1836 1846 1847 1849 1849 1853 1859 1860 1867 1875 1882 1889 1901 1930 1954 xxxx

Citations

  • 1867 la corporation des bouchers, pour combattre la concurrence sur le marché, imagina une ligue secrète et un idiome spécial, d'où est née cette mère-langue des riffodés, des malingreux, des francs-mitous du royaume de Thunes, si bien dépeints par Victor Hugo. source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1882 il y a des substances, des plantes, qui ont sur la peau des effets vésicants, et qui produisent des plaies hideuses : la grande éclaire, la cantharide, etc., tout cela émeut le public, et – comme on disait jadis – les francs-mitoux le savent bien source : 1882. Paris horrible & Paris original
  • 1860 Ce sont les malandrins, les francs-mitoux, les truands, les mercelots, les argotiers, les sabouleux et autres 'pratiques' du XIXe siècle source : 1860. La Californie, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.