Définition de : chauffeur

  • chauffeur
    • Voleur parfois assassin qui brûle les pieds de ses victimes, type de bandit violent
    • fréquence : 020
    • id : 25651

chauffeur & Chauffeur

Définition

Voleur parfois assassin qui brûle les pieds de ses victimes, type de bandit violent

fréquence : 020
registre moderne : 2

synonyme : voleur, bandit

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1798.

1799 1828 1828 1829 1829 1830 1830 1842 1846 1846 1847 1877 1887 1887 1892 1902 1902 1912 1932 1943

Citations

  • 1887 Un vieux juif, nommé Cornu, ancien chauffeur sous les ordres d'un chef de bande célèbre, Salambier, se promenait, un jour de beau temps, aux Champs-Élysées. Il est rencontré par de jeunes voleurs, grands admirateurs de ses hauts faits, qui lui disent : –Eh bien ! père Cornu, que faites-vous maintenant ? –Toujours la grande soulasse, les enfants, répondit-il avec bonhomie, toujours la grande soulasse. « La grande soulasse », c'est l'assassinat suivi de vol. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1828 ils profitent de ces circonstances et de la connaissance des localités, pour indiquer aux chauffeurs les fermes isolées où il y a de l'argent, et les moyens de s'y introduire source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
  • 1829 On me lia le corps avec une corde, dont mes deux gendarmes tenaient un des bouts, chacun marchant à côté de moi ; et comme on parlait encore dans ce temps-là [1805] des brigands appelés chauffeurs, les habitans des campagnes, en me voyant passer ainsi garotté, ne manquaient pas de me prendre pour un de ces brigands. source : 1829. Mémoires de Fauche-Borel (tome 3)
  • 1828 Quelquefois aussi les chauffeurs recourent au poison qu'ils jettent dans les cours à la tombée de la nuit ; le poison est toujours assez prompt pour que le chien soit mort au moment où ils tenteront l'escalade source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
  • 1830 il se lia également avec plusieurs autres qui avoient été arrêtés comme faisant partie de la bande de Chauffeurs commandée par le fameux Sallambier source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment (vol.1)

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1798 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.