Définition de : en mettre

en mettre (tableau rapide)
en mettre ■ Travailler dur, travailler avec ardeur, énergie, faire des efforts ; ■ (sport) faire un effort physiquement ; ■ se presser, se hâter, aller vite ; en faire ; □ encouragement au travail
synonyme presser (se), se dépêcher, travailler, faire un travail
fréquence 033

en mettre

& y en mettre ; □ mets-y en

locution

Définition

■ Travailler dur, travailler avec ardeur, énergie, faire des efforts ; ■ (sport) faire un effort physiquement ; ■ se presser, se hâter, aller vite ; en faire ; □ encouragement au travail

registre ancien : 7

Synonyme : presser (se), se dépêcher, travailler, faire un travail

Citations
1897 J'ai connu un meg qu'on appelait Zimmerman qui n'usait pas de tous ces flanches là pour gagner. Il en mettait quand il fallait en mettre, et c'est tout. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1897 À l'heure où nous écrivons ces lignes […] c'est le père Stéphane qui tient la tête, et l'homme est là ; seulement, voilà ce qu'il y a d'embêtant pour lui, c'est que ce vieux poteau de Rivierre a l'air d'en mettre aussi, et pas qu'un peu et qu'il pourrait bien y avoir un riche coup d'aggrichage entre les deux à la fin. source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1927 mets-y-en, vieux frère, afin qu'on ait satisfaction dans le plus bref délai source : 1927. Les Pieds Nickelés au far-west, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1927 il y a urgence […]. Il s'agit d'y en mettre. Tant pis pour vos doigts de ripatons s'ils se font écrapoutir source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1957 Cette garce semble bien décidée à m'emmerder. Elle poursuit un but et elle en met beaucoup trop source : 1957. Carnaval à cinq
1952 Les jours que ça marchait vraiment trop mal, elle prenait sa crise. Ça bardait dans les grandes largeurs et plus elle en mettait, plus tout le monde se fendait la pipe. source : 1952. Émile et son flingue
1916 –Allez-y, les gas ! et… mettez-en ! / Si l'on en met ! Les trois pièces n'arrêtent pas, sans cesse on distingue une torpille qui monte ou qui redescend, explose ou part. source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1917 c'est du pinard qui vient d'arriver. Et paraît qu'y en a pas beaucoup. Alors on en met pour avoir sa p'tite part. source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1915 –Nous sommes à Puisaleine, nous dit le conducteur. –Pas possible, s'écrie la Volige en se frottant les yeux… Mais oui, c'est vrai tout de même… Ah ! mince ! c'qu'il en met, l'frère ! Si après la guerre, j'ai besoin d'un chauffeur, j'penserai à lui… source : 1915. Les poilus de la 9e
1915 Mais tire donc, lui dis-je… tu parleras de ton portefeuille tout à l'heure… Mets-en, N... de D... ! source : 1915. Les poilus de la 9e
1911 Tu m'avais passé ton goût pour le turbin et on peut dire que j'y en mettais, oui… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Calte et mets-y-en… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 je vous préviens, tâchez d'en mettre car le dernier arrivé n'y coup'ra pas d'une tournée générale à la cantoche ! source : 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Abrégement de en mettre un coup (Dauzat1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).