languefrancaise.net

maison de rendez-vous (définition)

maison de rendez-vous
Bordel, maison de prostitution de catégorie supérieure, maison où l'on trouve des femmes galantes, ou leur catalogue

  • 1961 Le choix des partenaires s'est fait selon le même procédé employé jadis dans les maisons de rendez-vous, c'est-à-dire dans un lot de photographies, même pas suggestives, annotées par spécialité et prix demandé source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1933 Avec la quatrième catégorie, nous atteignons un monde plus distingué. Là, la femme fréquente les maisons de rendez-vous ouvertes de 2 heures à 7 heures ou de 2 heures à minuit. Elle est quelquefois mariée légitimement. C'est sérieux et presque pot-au-feu. source : 1933. Les bars des mauvais garçons
  • 1904 d'ailleurs, le Thomas ne l'a pas eue sans mal. Tous les moelleux du quartier guignaient la Mélie. Songez, une femme qui brasse le pognon comme elle veut, qui trouve toujours des clients, et qui fait des passes de quatre à cinq louis source : 1904. La Maison Philibert
  • 1955 Vêtues avec recherche, nul ne pourrait deviner dans cette réunion mondaine, une maison de rendez-vous source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1937 Beaucoup de maisons dites « de rendez-vous » ne comptent qu'un personnel restreint, deux ou trois femmes (certaines, même, n'en ont qu'une). source : 1937. Enquête sur la prostitution
  • 1927 Maisons de rendez-vous… C'est à la Préfecture de Police que revient l'honneur d'avoir consacré dans des actes officiels, ce terme galant qui s'accorde bien avec « maisons de société ». source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 1925 Il faut avouer que si les maisons closes de Paris disparaissent, les préférences des « amateurs » vont plutôt vers les maisons dites « de rendez-vous » […] ne présentant du reste, pour la plupart […] aucune différence avec les maisons de tolérance source : 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918)
  • 1947 Quant à sa femme, élégante et fine, il la méprisait, par un vieux reste avoué de son éducation. Il ne la possédait que cinq ou six fois par an, par politesse ou par devoir ; et, pour ne pas lui sembler bestial aux jours de sacrifice nuptial, il passait auparavant par quelque maison de rendez-vous. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises
  • 1947 Sa fille, âgée de dix-sept ans est sténo-dactylo. Or, la femme de son patron n'a rien trouvé de mieux que de l'emmener faire des passes dans une maison de rendez-vous. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<9 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1904 1905 1925 1927 1929 1933 1935 1937 1947 1947 1952 1955 1955 1961 1975 1976 1978

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments