¶ épave

  • épave
    • Misérable, personne visiblement très désocialisée, socialement très dégradée, qui a perdu sa dignité ; personne détruite par la drogue, l'alcoolisme, le malheur, la dépravation, la débauche, etc., individu raté ; personne très affaiblie, qui paraît vieille et fatiguée
    • fréquence : 021
    • id : 26748

épave & épave humaine n.f.

Définition

Misérable, personne visiblement très désocialisée, socialement très dégradée, qui a perdu sa dignité ; personne détruite par la drogue, l'alcoolisme, le malheur, la dépravation, la débauche, etc., individu raté ; personne très affaiblie, qui paraît vieille et fatiguée

fréquence : 021
registre moderne : 2

synonyme : misérable, ivrogne, alcoolique, buveur usage : polytechnique, Argot de l'alcool et de l'ivresse

Chronologie

1884 1902 1914 1915 1929 1931 1952 1953 1953 1954 1955 1960 1961 1969 1978 1979 1982 1986 1997 1998 2016

Citations

  • 1884 Et ces épaves navrantes de tout un peuple débordé dans un jour de liesse évoquaient l'image d'une inondation de grand fleuve ne laissant de visible dans la plaine qu'elle vient de féconder que quelques flaques troubles source : 1884. Le Boul' Mich'
  • 1986 À cinquante-cinq ans, sans fric, dans une chambre d'hôtel, mal fringué, pas rasé, pas très propre je dois dire, j'avais tout l'air d'une épave. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 1915 un coup de force est impossible, car mes pauvres camarades ne sont plus que des épaves humaines. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1998 il a aperçu dans une vitre une silhouette, la silhouette d'un homme vieilli, aux cheveux gris, aux yeux, cernés et fixes, voûté, enveloppé d'une veste d'hôpital aux manches trop courtes, une épave... source : 1998. Trente ans de sursis
  • 1978 Maintenant, il est devenu une épave ; il se came à mort. Il a plus une place sur les bras… source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1953 tout au moins le faisait-il le plus proprement possible, n'accablant jamais les pauvres diables inutilement. Et Dieu sait s'il en avait vu défiler des épaves ! source : 1953. De la boue et des roses

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.