se chamailler

se chamailler Se disputer, se quereller (sans méchanceté, enfants, ludique, etc.)
date 1300
fréquence 23
synonyme disputer (se), se quereller

se chamailler

Se disputer, se quereller (sans méchanceté, enfants, ludique, etc.)

registre moderne : 2

1899 Il arrive souvent qu'on se chamaille à la porte des commissariats et l'on ne se dérange pas pour si peu 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1917 On se chamaille pour du pinard ou pour un coin de paille fraîche 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

P.-ê. d'un croisement entre l'anc. franç. chapler «tailler en pièces», du lat. cappulare «couper», et mailler «frapper» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).