quéque

quéque (tableau rapide)
quéque Quelque, quelques ; quelque chose ; parfois ; quelques-uns
fréquence 16

quéque

& quéques ; quèques ; qué'que ; quéque chose ; que'que chose ; queuque chose ; quèquefois ; queuqu'suns ; qué'ques-uns

Définition

Quelque, quelques ; quelque chose ; parfois ; quelques-uns

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Morphologie : faute, déformation, barbarisme, étym. pop.

Citations
1863 J'prendrais bien quéque chose, moi… Et toi, la belle en cuisses ?… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1953 Depuis qué'que temps il a évolué source : 1953. Misère du matin
1952 Vous cherchez quéque chose ? que j'y fais. source : 1952. Émile et son flingue
1916 y d'vrait avoir l'sac au dos, c't'outil-là, et y s'prélasse dans une embuscade. –T'auras qu'à lui bourrer la gueule si t'en reviens. –Pour sûr que j'lui cass'rai quéque chose. source : 1916. Morhange et les marsouins en Lorraine
1947 On joue sur le v'lours – et on est bien payé. Et on peut en profiter pour faire, en douce, quèques bons fric-fracs… source : 1947. Fleur-de-Poisse
1947 J'les écoute quèquefois. Y me font marrer, tellement ils ont la caisse bourrée. Y répètent tous les bobards qu'on leur a appris, com' des perruches. source : 1947. Fleur-de-Poisse

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).