Définition de : ronflant

  • ronflant
    • ■ Beau, bien, agréable, chouette, tapé ; de bonne apparence, bien mis, riche, élégant ; ■ qui en impose, socialement important ; impressionnant ; exagéré, de style ampoulé ; □ personne importante (dans le milieu)
    • fréquence : 027
    • id : 3495

ronflant & (ronflan) ; □ nom ronflant

Définition

■ Beau, bien, agréable, chouette, tapé ; de bonne apparence, bien mis, riche, élégant ; ■ qui en impose, socialement important ; impressionnant ; exagéré, de style ampoulé ; □ personne importante (dans le milieu)

fréquence : 027

synonyme : élégant, distingué

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1688.

1832 1832 1864 1894 1898 1901 1901 1905 1907 1909 1912 1915 1918 1918 1947 1956 1974 1976 1979 1980 1982 1985 1995 2004 2007 2013 2013

Citations

  • 1864 Il lui fallait un nom ronflant / Pour vendre son noir, lui pas blanc ; / Pour patron prit la Madeleine. source : 1864. Almanach des misérables. Parodie en vers
  • 2013 Aucun sens moral, ces enculés, aucune déontologie non plus, pas étonnant que les Belges n'aient pas produits de noms ronflants, mis à part quelques-uns à Liège qui a un vrai milieu. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2013 Il m'explique qu'il faut respecter le vendeur de couscous, un feuj. Le cador local, c'est lui, m'explique-t-il. Je lui rétorque qu'il n'y a pas de nom ronflant à Orcières-Merlette source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2013 je suis aussi en contact étroit avec Abramovitch, un nom ronflant depuis qu'il a balancé une grenade sur un car de police. Une erreur de jeunesse. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2013 Un jour, un mauvais, Claude Genova pour le citer, lui demande un service. Albert, ébahi par le nom ronflant, s'exécute en lui fournissant des papiers balourds. Et l'autre, en guise de solde de tout compte, lui met bien profond. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1979 –T'as vu le Grand [qui abandonne ses amis pour ne pas se battre], rouscaillait Nino. Comme il était partant !… Combien il rambine !… Il y a des noms ronflants qui mériteraient qu'on les pende !… source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1979 Non, les intellos de la centrale ne figuraient pas parmi les meneurs, pas davantage que certains noms « ronflants » de la voyoucratie, qui s'étaient prudemment réfugiés à l'infirmerie source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1898 D'aucuns cherchent à épater les copains par des phrases ronflantes. source : 1898. Les criminels
  • 1909 Comme références, ils fournissaient des noms ronflants, agrémentés de cette particule nobiliaire, dont, malheureusement, à notre époque démocratique, trop de gens, comme l'a dit Victor Hugo, « subissent l'éclaboussure » source : 1909. Les bandes noires - Étude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales)
  • 1980 Il a parlé du bon vieux temps, quand il était chef ailleurs et que ça tournait rond… – et j'y suis arrivé par la force du poignet, moi, j'ai pas fait la fac, j'ai pas des diplômes ronflants… J'y suis arrivé par mon seul travail, j'étais un bûcheur source : 1980. Je ne veux plus aller à l'école
  • 1915 Le peuple français est amateur de discours un peu ronflants. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1947 Approuver des propos ronflants, ça pouvait aller, mais s'enrôler et partir en Allemagne, c'était différent source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1947 Il avait bien remarqué, depuis longtemps, que Fleur de Poisse n'avait pas tout à fait la mentalité affranchie… Ça ne m'étonne plus ! pensa-t-il. Avec des idées « aussi baroques et ronflantes », il était pas dans son milieu. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1905 Y m'a causé… au coin de la rue de Chaligny… Un type ronflant, avec des bottines à boutons, du linge et une redingue… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1976 Et pourquoi ce nom ronflant de J… L…, qui avait pris la femme d'un brave garçon emprisonné, se la faisait avec des « braves ». Tout ça le dépassait jour après jour. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
  • 1912 Puis il eut soin de faire apostiller sa lettre par un de ses collègues très ronflants qui était intime avec le ministre de la Justice source : 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
  • 1974 un personnage, dont par charité je tairai le nom, qui portait le titre ronflant de « conseiller technique au cabinet de M. le garde des Sceaux ». source : 1974. J'ai été 16 ans médecin à Fresnes

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1688 : plein d'emphase; grandiloquent et creux ; 1835 : promesses ronflantes, magnifiques et trompeuses (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.