languefrancaise.net

définition : probloc (depuis 1886)

probloc
Propriétaire ; (sobriquet d'un biffin propriétaire)

probloc & probloque ; problocque ; problock ; (la mère Probloque) (1886) #nom

Propriétaire ; (sobriquet d'un biffin propriétaire)

↓ fréquence : 025 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

Citations
  • 1965 Ma concierge, c'est la reine des emmerdeuses. Elle défend l'immeuble de son probloc, on dirait qu'il est à elle. source : 1965. La débâcle
  • 1889 C'est pas fini… tu vas voir. Le lendemain, j'ai t'y pas eu la bêtise de raconter cela au probloque ! Qu'est-ce qui fait ? Il me chipe ma clef source : 1889. L'assistance
  • 1925 Le probloque est seul, un vieux source : 1925. L'Equipe
  • 1928 la mère Probloque, une heureuse, celle-là, qui n'a pas à craindre que le proprio lui fasse jamais enlever son toit et sa porte, car elle a su mettre de l'os de côté, acheter un morceau de terrain, et se faire monter une bicoque en boîtes à sardines source : 1928. La racaille
  • 1910 Voui, voui, monsieur l'agent, c'est une excellente idée que vous avez là… applaudissait le timoré probloc source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
  • 1953 Pas l'air d'y avoir de cabot. Merde, y sera pas dit que je serai venu pour des clous !… Pas la première fois que j'entreprends ce genre de visite sans la permission du probloque. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1886 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1886 1889 1889 1894 1899 1900 1901 1901 1907 1910 1912 1920 1925 1928 1931 1935 1947 1951 1952 1953 1953 1960 1965 1967 1980 1981

Compléments