¶ bourrer le mou

bourrer le mou & bourrer le mou à qqun ; se laisser bourrer le mou ; se bourrer le mou locution

Définition

■ Mentir, tromper, manipuler ; mentir à qqun, lui conter des mensonges ; se laisser manipuler, se faire tromper ; se convaincre à tort ; > ■ ennuyer fortement, importuner

fréquence : 019
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : mentir, duper, arnaquer, tromper, escroquer famille : bourrer le crâne/mou (mentir)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1916.

1915 1917 1918 1918 1919 1920 1935 1935 1950 1951 1956 1957 1960 1965 1966 1981 1981 1998 2007

Citations

  • 1965 On nous avait bourré le mou là-dessus comme sur le reste. –Que dites-vous ? –Qu'on nous avait menti, en France ! source : 1965. La débâcle
  • 1957 on veut des renseignements. Si nos contacts ne nous ont pas bourré le mou, t'as justement le genre d'informations qu'on veut. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1935 –Alors, vos chefs vous défendent de rentrer ? demande Hauvet. –Pour l'instant, oui. –Vous nous avez donc bourré le mou à Bizerte, en affirmant que nous allions désarmer ? –À Bizerte, je ne vous trompais pas. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 –Tu me faisais l'effet d'un journaliste, tu sais, un reporter, un de ces schnocks qui ne connaissent rien à rien et qui bourrent le mou au public sur n'importe quoi, le bagne, les bas-fonds de Marseille, la pêche à Terre-Neuve. source : 1935. Viande à brûler
  • 1960 À part deux trois qui font la moue / Ils ont l'air gavé d'illusions, / On leur z-y-a tell'ment bourré l'mou / Pour fair' suinter l'abnégation. source : 1960. Chass'bi
  • 1950 sous ses airs de casseur d'assiettes, le frangin se laissait assez facilement bourrer le mou par elle, tout en la tenant pour une belle peau d'hareng source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 Tout de suite j'ai pensé que Canabar et sa souris étaient à l'origine de ce changement d'attitude, ils avaient dû lui bourrer le mou, lui raconter les pires saloperies sur mon compte source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1966 Les Américains voulaient nous bourrer le mou en nous refilant de fausses informations source : 1966. Calone est arrivé
  • 1981 il n'y avait qu'une porte pour pénétrer dans les lieux et, par voie de conséquence, pour en sortir. Fallait pas chercher à se bourrer le mou : ça allait être plutôt duraille de tirer la soeur de Minou de cette forteresse source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
  • 1917 –Tes camarades t'appellent à table, petit gars ! –Oui ! oui ! répond-il ; seulement parce qu'ils savent que je suis sourd, ils essayent, des fois, de me bourrer le mou… source : 1917. La vie des Martyrs. 1914-1916
  • 1998 j'ai bourré le mou à Adrien qui s'est laissé manoeuvrer. source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
  • 1915 À chaque plainte Gaspard répondait : –Tu vas pas nous bourrer l'mou ! Si ça t'plaît pas, va t'plaindre au capiston et parle-z-y d'Gaspard : tu verras c'qu'il va t'passer ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1915 –Paraît qu'maintenant vous allez pus bien loin. –Oui… oh ! on la connaît ! dit Gaspard. Nous bourre pas l'mou, va, fais ton service. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard

<13 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

81e t., juin 16 ; marin, juin 18 (Esnault1919)

  • Mai 1916 (Esn1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.