Définition de : jouasse

jouasse (tableau rapide)
jouasse Content, gai, joyeux, satisfait, heureux ; (par ironie = être embarrassé, mécontent, etc.) ; ≠ pas content ; pas content, pas satisfait
synonyme heureux, gai, joyeux, content, satisfait
date 1946
fréquence 020

jouasse

& joice ; joyce ; ≠ pas jouasse

adj.

Définition

Content, gai, joyeux, satisfait, heureux ; (par ironie = être embarrassé, mécontent, etc.) ; ≠ pas content ; pas content, pas satisfait

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : heureux, gai, joyeux, content, satisfait

Citations
1955 Moi, en tout cas, j'étais parti déjà joice à l'idée d'aller passer huit jours à la campagne, chez un petit pote. Huit jours peinards à taquiner l'ablette, en éclusant frais et en morfalant une tortore soignée source : 1955. Mollo sur la joncaille
1957 Il y a des gonzes à qui on n'enlèvera pas de l'idée que Miller serait bien jouasse de virer Parkers, et que s'il le scie pas c'est becauze l'autre le tient. source : 1957?. Dix ans de frigo
1957 Je me glisse entre les tables et suis tout joice de voir que tout le monde n'a de mirettes que pour le spectacle. source : 1957?. Dix ans de frigo
1960 entrave bien la réaction et s'en trouve tout joice source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1965 Si vous êtes pas jouasses de mes services, je vous en prie… C'est pas les chaises à porteurs qui manquent… Moi, j'ai passé l'âge de charger les énervés… source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
1985 aux excuses qu'elle bafouilla, je devinai que sa correspondante ne devait pas être jouasse d'avoir été réveillée à pareille heure source : 1985. Un flic de l'intérieur
1950 Et n'oublie pas surtout d'avoir l'air joyce, gros malin source : 1950. Ainsi soit-il
1981 Ça se voyait que j'étais majeur, mais il parut tout jouasse d'apprendre que Clémentine l'était aussi. Il ne tenait pas à avoir les familles sur le dos source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
1995 mais la Louise avait rencard et elle était « drôlement jouasse ». source : 1995. Debout les morts
1980 Quoi, ma gueule ! qu'est ce qu'elle a ma gueule ?? J'ai bien vu que tu me regardais ! Tu veux ma photo ? T'es pas jouasse ? source : 1980. Ricky Banlieue
1979 chuis joice de t'voir, mec, chuis dans une cague pas possib' ! source : 1979. Fait comme un rat !
2007 –Cela va sans dire, Maître, confirme le commissaire, trop jouasse de nous foutre dehors. source : 2007. La gigue des cailleras
1976 La mamma éclatait de joie, et lui était plus que jouasse. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • jouasse adj. non conv. AFFECT. "joyeux, content" - GLLF, mil. 20e ; DHR, v. 1950 ; DFNC, cit. Savoyaud, 1974 ; DArg., cit. Conil, 1981 ; absent TLF.
    • 1946 - « [...] ça le rendait jouasse chaque fois qu'il pouvait se moquer du péché mignon d'Angélique. » R. Guérin, L'Apprenti, 168 - FXT
    • 1952 - « Mon père, c'était sa marotte. Il m'a répété des milliers de fois qu'il y avait pas plus beau, pour un militaire, que d'aller à Saint-Cyr ou à Saint-Maixent. Si j'y allais, un jour, i s'rait drôlement jouasse. Il a déjà dit aux voisins qu'plus tard i m'verraient revenir avec des galons de capitaine, que j'étais instruit, que j'étais intelligent, et qu'il voudrait bien être à ma place. » Y. Gibeau, Allons z'enfants, 19 (Calmann-Lévy, Livre de poche) - M.C. (bhvf:jouasse) /
  • 1946 (Guérin, L'Apprenti), BHVF

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).