languefrancaise.net

définition : baroud (depuis 1913)

baroud
Combat armé, guerre, bataille, où il y a du danger, situation périlleuse, bagarre, lutte ; □ en plein combat ; □ aller au combat ; □ revenir des combats

baroud & au baroud ; □ en plein baroud ; □ aller au baroud ; monter au baroud ; faire le baroud ; □ revenir du baroud (1913) #nom masc.

Combat armé, guerre, bataille, où il y a du danger, situation périlleuse, bagarre, lutte ; □ en plein combat ; □ aller au combat ; □ revenir des combats

↓ fréquence : 023 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

Citations
  • 1953 Quand j'pense que j'ai eu ma première permission en septembre 1915, après un an de baroud source : 1953. Allons z'enfants
  • 1953 Vous, dans l'artillerie, vous n'aviez pas à vous biler… Mais nous, les coloniaux, toujours à l'avant, au milieu du baroud ! source : 1953. Allons z'enfants
  • 1984 Il n'avait plus envie d'aller au baroud. source : 1984. Boulevard des allongés
  • 2004 Ces planqués révolutionnaires, plus préoccupés de se dorer au soleil en palabrant sur la « doctrine politique » que de monter au baroud. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 2004 C'est Gino qui est en tête : quinze ans de baroud, on peut lui faire confiance. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 1953 c'est un copain de baroud source : 1953. Prosper en croque
  • 1965 Craignant que le 46e ne me fournisse jamais l'occasion d'accomplir une action d'éclat, je sollicite et j'obtiens la faveur d'être muté au 22e Étranger ! Entièrement formé de métèques, sauf quelques rares Français amateurs de baroud, comme moi. Ils sont tous là, ceux que les patriotes-comme-il-faut appellent l'écume de l'Europe : la canaille rouge, les échappés de ghetto, les déterreurs de carmélites, la pègre internationale… Les métèques, en un mot. source : 1965. La débâcle
  • 1960 On va les attendre ici, décida Si Lahcen. Ils veulent le baroud, je vais le leur donner. source : 1960. Les Centurions

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1913 C'est la date à battre.
pour rappel : La Montagne, 1913 (Roland de L.) / 1924, Esnault (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1913 1924 1943 1943 1944 1945 1948 1949 1951 1952 1953 1953 1960 1965 1965 1969 1973 1976 1979 1982 1984 1988 2004 2011

Discussion

Bonjour. On trouve ce mot dans une lettre du 20/04/1913, publiée dans La Montagne (octobre 1913). Lire aussi la note (1). Le 4 mai 2022, Roland de L.

Compléments