languefrancaise.net

définition : pâlot (depuis 1766)

pâlot
Pâle : malade ; faible, sans envergure ; pâle de peur ; individu minable (pas viril)

pâlot & palotte (fém.) ; pâlotte (fém.) (1766) #adjectif

Pâle : malade ; faible, sans envergure ; pâle de peur ; individu minable (pas viril)

  • synonyme : pâle, livide
  • index : Palot
  • datation : ❧ Collé, La partie de chasse, 1766 (Enckell, DHPFNC) ❧ 1774 ; pallaud : XVIe (GR2)

↓ fréquence : 027 | registre moderne : 3

Citations
  • 1963 Le jour était tout neuf, un peu pâlot source : 1963. Satan est là
  • 1925 Alexandre est toujours un peu pâlot, mais Marie-Amélie a une vraie mine de pomme d'api source : 1925. La bonne vie
  • 1935 maintenant les mèques, c'est plus des costauds, des malabars, des purs. C'est des ratés, des crevés, des pâlots source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
  • 1931 Et c'est ça qui vous ferait du bien à vous et à votre petit Émile qui est si mignon. Il est si pâlot, si chétif le pauvre petit, il a besoin de grand air. source : 1931. Mal loti

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1766 C'est la date à battre.
pour rappel : ❧ Collé, La partie de chasse, 1766 (Enckell, DHPFNC) ❧ 1774 ; pallaud : XVIe (GR2)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1766 1892 1899 1904 1907 1916 1925 1931 1932 1935 1935 1937 1945 1946 1947 1953 1956 1958 1958 1963 1969 1973 1973 1974 1976 1979 1980 2002

Discussion
Compléments