rapin

rapin (tableau rapide)
rapin Artiste, artiste pauvre, peintre, mauvais peintre, bohême, étudiant en art (souvent péj.)
synonyme peintre, artiste
date 1824
fréquence 18

rapin

n.m.

Définition

Artiste, artiste pauvre, peintre, mauvais peintre, bohême, étudiant en art (souvent péj.) ANG : an art student

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : peintre, artiste

Citations
1932 une cohue de jeunes gens qu'il était facile d'identifier à leur uniforme carié (si l'on peut dire) : des rapins source : 1932. Zola
1857 Épithète admirative par laquelle les rapins chevelus et peu peignés se plaisent à désigner les membres du jury qui ont refusé leurs morceaux de pâte ferme. source : 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale
1862 les études des rapins de l'Ecole des Beaux-Arts, achetées dix francs aux regrattiers artistiques de la rive gauche, constituaient le fonds de la collection du docteur Cotton. source : 1862. Le dernier crime de Jean Hiroux

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De rapine, avec infl. probable de râper «prendre» (GR) /

  • 1824 (mais : «petit maraudeur», 1821 ; «auteur de rapines», 1619 d'après D.D.L) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).