languefrancaise.net

définition : parier que

parier que
Être certain que, penser que

parier que & je parie

Être certain que, penser que

↓ fréquence : 014 | registre moderne : 3

Citations
  • 2011 Elle porte un petit blouson de cuir, un chemisier léger et des talons hauts. Vu comment ça bouge, je parierais n'importe quoi qu'elle n'a pas de soutif. source : 2011. La nuit du vigile
  • 1903 Je parie qu'il se la serait bien « envoyée » le vieux grigou. Mais c'est pas pour son « blair ». Ça c'est du fruit de roi. source : 1903. Les enracinées
  • 1965 T'as pas vu que ton civil avait une rosette rouge ? Un ancien général, je parierais. source : 1965. La débâcle
  • 1895 C'était une fin d'après-midi, en semaine. Tout à coup arrivent une dizaine de robustes gars, hommes de 30 à 40 ans, pères de famille, tous ardents au travail. –On ne travaille donc pas aujourd'hui ? –Si, patron ! Et avec plus de courage que les autres jours, car nous venons de déménager un petit industriel à la veille d'être saisi. –À la « cloche », je parie ? –Tout juste ! Oh ! ça n'a pas traîné. Nous étions trente. L'atelier a été vidé en deux heures. source : 1895. En plein faubourg
  • 1957 I'va y avoir du chambard, beaucoup de chambard. Ce sera pour la gueule de Ralph, la maudite punaise. Mon gars ; il va être au supplice. Je parie qu'il n'a pas cessé de tremblotter comme de la gelée de groseilles depuis qu'il connaît la nouvelle. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1969 Il évoque sans cesse une certaine Jacqueline. –Un amour secret, je parie ? source : 1969. Les louchetracs

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1778 1865 1895 1903 1929 1933 1935 1948 1957 1960 1965 1969 2008 2011

Compléments