languefrancaise.net

Langue

Total : 21

  • avaler sa langue 1827
    Mourir ; (s'ennuyer)
    013 mourir
  • avoir la langue bien pendue 1606
    ■ Savoir parler, avoir la langue déliée, parler avec une grande facilité ; ■ être bavard, indiscret, commérer ; ■ avoir de la répartie, savoir se défendre oralement
    011 bavard
  • avoir la langue épaisse 1832
    Être légèrement ivre, avoir de la difficulté à parler (suite à ivresse) ; évocation de l'ivresse
    006 alcool ivre
  • avoir la langue trop longue 1424
    Trop parler, être trop bavard, ne pas savoir garder un secret, ne savoir se taire, être indiscret, faire des révélations
    011 avouer, bavard, indiscret
  • avoir sur le bout de la langue 1532
    Se dit de quelque chose qu'on sait et qu'on vient subitement d'oublier sans arriver à retrouver, avoir presque retrouvé ce qu'on cherche mentalement, mais sans avoir encore les mots ; > être prêt à dire
    006
  • cheveu sur la langue 1898
    Défaut de prononciation : zézaiement ; zézayer, zozoter
    002
  • couper la langue
    Se taire, ne pas parler, pour évoquer le mutisme, rendre muet ; réduire au silence
    003 muet
  • donner sa langue au chat 1802
    Déclarer ne pas connaître la réponse, ne pas savoir, renoncer à chercher
    004 ignorer
  • il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler
    Formule : réfléchir avant de parler, bien penser à ce qu'on va dire
    008 réfléchir
  • la langue des chevaux
    La langue anglaise
    001 Anglais
  • langue de bois 1947
    Style administratif malhonnête qui permet d'occulter les faits ; verbiage mensonger des discours politiques et idéologiques (spécialement chez les communistes) ; discours fait pour satisfaire les attentes des autorités supérieures (ou du public) ; ≠ discours franc, brutal (par opposition à discours diplomatique, modéré, indulgent)
    009 politique
  • langue verte 1836
    ■ (hist., jeu, vers 1835) Argot du jeu, des joueurs, des tricheurs ; ■ (moderne, depuis 1843 env.) argot ; parfois entendu spécialement comme argot familier, argot de société (par opposition à l'argot des criminels) ; (langage vulgaire?) ; □ professeur de jeu (joueur ruiné qui conseille les autres joueurs) ; professeur d'argot
    032 jeu et triche argot
  • mauvaise langue
    Personne médisante, malveillante, qui colporte des ragots, qui attise les conflits, qui critique ; attribut d'une personne médisante ; être médisant
    038 médisant
  • ne pas avoir sa langue dans sa poche 1769
    ■ Avoir de la répartie, être prompt à la riposte verbale ; ■ parler sans mentir, franchement, audacieusement ; avoir un parler franc, leste, imagé ; savoir parler, être convaincant ; ■ être bavard, indiscret ; ≠ ne pas parler, ne pas répondre, rester muet
    016 parler, bavard
  • prendre langue avec
    Discuter avec, s'informer auprès de, entrer en contact, s'aboucher, se mettre en relation avec
    013 bavarder
  • retrouver sa langue 1822
    Parler de nouveau, redevenir loquace (après période de mutisme)
    002 parler
  • soupe de langues
    Baiser lingual
    001 embrasser
  • tenir sa langue
    Se taire, se retenir de parler, rester discret, garder un secret, ne pas avouer, ne pas dénoncer ; savoir se taire, ne pas parler, garder un secret
    021 muet
  • tirer la langue
    Manquer de tabac, être en situation de manque (pour un fumeur)
    001 tabac
  • tirer la langue
    Quand on fait des efforts de concentration, des efforts intellectuels, pour exprimer l'application studieuse lors d'un exercice intellectuel ; faire qqchose de pénible, qui demande un effort
    006 réfléchir
  • tirer la langue à qqun
    Le narguer par un mouvement de la langue ; mouvement moqueur, railleur
    004