mélo

mélo (tableau rapide)
mélo Mélodramatique ; mélodrame ; histoire triste, misérabiliste, aux sentiments exagérés, à l'émotion forcée
synonyme triste, déprimé, déprimer, démoraliser
date 1872
fréquence 24

mélo

n.m., adj.

Définition

Mélodramatique ; mélodrame ; histoire triste, misérabiliste, aux sentiments exagérés, à l'émotion forcée

registre moderne : 4

Synonyme : triste, déprimé, déprimer, démoraliser Morphologie : apocope

Citations
1947 On parle de Jean-Richard Bloch et du « four » de son mélo en Odéonie source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
1954 Je me demande si leur salade qu'ils appellent réaliste est pas un bon cran au-dessous des mélos à vingt francs. Les mélos, ça paraît con parce que c'est trop connu et puis, en fait, quand on commence à vivre, on s'y frotte tous les trois pas, au mélo. source : 1954. Les portes de l'aventure
1976 Tu sais les noms de ceux qui t'ont tiré dessus. Ces noms, je les veux. Tu ne vas tout de même pas faire dans le mélo et protéger des mecs qui ont voulu te mener en belle ? source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Mélo, adj. inv.[Par apocope de mélodramatique] Dirai-je que Tess m'a davantage ému? Il y a aussi des moments un peu mélo, comme toujours dans Hardy (Rivière,Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p.185). (TLFi) / mélo n.m. abrév. de mélodrame non conv. SPECT. - FEW (6/I, 687a), 1883, Huysm. ; TLF, cit. Rolland, 1910. Compl.GLLF, Lex.[75], GR[92] (1872) 1872 - « La soirée d'hier a été mortellement ennuyeuse ; le bon gros mélo a fait son temps. » Paris-Journ., août, in Larchey, Dict. - K.G. (BHVF) /

Abréviation (GR) /

  • 1872 (GR) / 1872 Larchey (K.G., BHVF)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).