barjot

barjot (tableau rapide)
barjot ■ Fou, idiot ; simulateur (qui simule le fou) ; ■ qqun d'excessif, de déraisonnable
synonyme fou, déraisonnable, déraisonner, délirer
fréquence 17

barjot

& barjo

n., adj.

Définition

■ Fou, idiot ; simulateur (qui simule le fou) ; ■ qqun d'excessif, de déraisonnable

registre moderne : 7

Synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer Morphologie : verlan Famille : job, barjot

Citations
2013 elle est tellement en rogne qu'elle met le feu à la chambre. Suzy est barjo source : 2013. Moi Dodo la Saumure
2009 Il y avait quand même une sacrée bande barjots en détention. Tox par exemple qui se croyait investi d'une mission divine. source : 2009. Le Ciel sur la tête
2015 Moi, je m'en sors plutôt bien : une fois mon hébergement payé, il me reste l'équivalent de 1200 euros par mois pour subsister et m'éclater dans cette ville de barjot. source : 2015. Phi Prob
1969 –T'es louf' ! […] Mais t'es complètement barjot source : 1969. L'humour dans les prisons
1966 On disait aussi que Nanar était barjot, parce que la délinquance chez lui avait pris une forme compulsive. Il ne restait jamais plus de trois mois « dehors ». À peine sorti de prison, il « retombait ». source : 1968. Les barjots
1966 l'argot des prisons, où l'on fait un large usage du « verlan », a, tout en transformant « jobard » en « barjot », conféré à ce mot en voie de se lexicaliser, la signification de « fou », avec une nuance laudative. […] Ce n'est plus le cave, victime du truand, qu'il sert à désigner, mais, de façon expresse et exclusive, le jeune voyou empêché d'exprimer son état et victime, non pas des truands, mais de la société. Il s'agit d'une folie simulée, où le barjot se donne pour un niais afin de mieux niaiser son entourage et, éventuellement, de se soustraire aux conséquences de ses écarts de comportement et de langage. source : 1968. Les barjots
1966 Un barjot n'est pas un fou selon la société, c'est un fou selon le milieu des bandes. source : 1968. Les barjots
1985 Ses parents avaient eu beaucoup de mal à admettre que leur fils chéri était un barjo qui aurait sans doute fini par faire la sortie des écoles maternelles source : 1985. Un flic de l'intérieur
2003 Barjot du mois source : 2003. FHM
2003 Il est adorable, mais un peu barjot parfois source : 2003. Dans l'enfer des tournantes
2006 Une bagarre éclate entre deux filles. Une petite grosse, pochtronne notoire, copine de Maya, et une semi-clocharde que le Ya-Ba a rendue barjot. Tout le monde la connaît et sait qu'elle est en train de devenir folle. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
2006 Je garde mon calme. C'est une barjot, il vaut mieux y aller mollo. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
2009 Vu que c'est un barjot, tout est possible. source : 2009. Sang d'encre au 36
2007 Je temporise, ne pouvant risquer de dégommer Popaul. Pourtant, je ne peux pas passer indéfiniment à travers les balles de l'autre barjot en attendant que son chargeur soit vide. source : 2007. La gigue des cailleras
1979 D'un seul coup, une ruade, les deux pieds en avant, il hurle ! C'était les nerfs… Il était barjot, il ne tenait que par les nerfs, mais il était increvable… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
2011 Il y a des barjots en prison, des mecs complètement cinglés ! source : 2011. Dans la peau d'un maton

<16 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

barjot est le verlan de jobard (GIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).