languefrancaise.net

définition : coincer la bulle

coincer la bulle
Se reposer, somnoler, dormir ; dormir les yeux ouverts ; ne rien faire, attendre que le temps passe, être inactif, paresser ; faire une pause [« pose » sic]

52165_gorille_je_coince_la_bulle.jpg: 800x573, 280k (2017-10-14 22:51) 52165_militaire_je_coince_la_bulle.jpg: 800x536, 126k (2017-10-14 22:51)
Citations
  • 1998 je consacrais, comme les autres, à « roupiller » ou à « coincer la bulle » (la même chose, mais les yeux ouverts) le peu de temps libre qui nous restait source : 1998. Section Bordel
  • 1963 Ba Lu, effondré sur la dynamo, somnole. D'une bourrade, Perrin le fait basculer. –Alors, tête de lard, on coince la bulle ! source : 1963. La 317e section
  • 1975 –Coincer la bulle, c'est se reposer. Quand on règle un tir de mortier… source : 1975. Les canards de Ca Mao
  • 1979 On s'est fait chier, aussi, en Algérie. Oisif à ce point-là, c'est pas concevable. En dehors des opérations – rares, quand même – rien à foutre. Rien à branler de la sainte journée. Coincer la bulle. Se traîner. Tirer son temps… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
  • 1965 « Vous allez coincer la bulle pendant deux heures. Vous prendrez le deuxième quart. » « Si vous vous figurez que j'ai envie de roupiller ici. […] » source : 1965. Le Tigre entre en piste
  • 1982 Sur ce, salut ! Je vais coincer la bulle. À toi de faire le bossu ! source : 1982. La vapeur
  • 1965 Je n'ai pas eu le temps de me coincer une bulle. Deux types sont entrés. source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1963 1965 1965 1967 1975 1975 1978 1978 1979 1982 1988 1998 1998

Compléments