Définition de : bousin

bousin (tableau rapide)
bousin Bordel, lieu de débauche, mauvais lieu, cabaret borgne, bouge, mauvais lieu, lieu bruyant et scandaleux, établissement mal fréquenté (bal, café, etc.) ; terme fortement péjoratif pour un lieu détesté (non prost.)
synonyme bordel, maison de tolérance, débit de boissons, bar, café, cabaret
date 1790
fréquence 017

bousin

& bouzin

Définition

Bordel, lieu de débauche, mauvais lieu, cabaret borgne, bouge, mauvais lieu, lieu bruyant et scandaleux, établissement mal fréquenté (bal, café, etc.) ; terme fortement péjoratif pour un lieu détesté (non prost.)

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : bordel, maison de tolérance, débit de boissons, bar, café, cabaret Famille : bousin (bruit, cabaret) Usage : prostitution

Citations
2015 et baissent leur froc devant les bousins locaux protégés par le gouvernement. source : 2015. Phi Prob
1790 De l'argent ! dit Mimi, ou sans quoi, vieux paillard, / Décampe du bousin, ou bien, lâche couillard, / Tu sauras si Mimi se regarde en novice source : 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques
1791 J'ai passé ma jeunesse dans les taudis, les bouzins, non pas dans les réduits des élégantes vérolées ; je n'avais pas assez de facultés pour gagner la vérole à de si hauts frais source : 1791. Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, Précédé d'une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue
1803 les prisonniers appelaient le marchand de vin le bousinier, et la boutique le bousin ; c'est là qu'ils venaient s'enivrer, jurer, fumer et tenir, tout le jour, les plus horribles propos. source : 1803. Essais historiques sur les causes et les effets de la Révolution de France
1915 À coté de lui, il y a un type tout chamarré. Il paraît que c'est le duc de Wurtemberg… Mince, alors ! pour un duc, il n'a pas l'allure, le mec. On dirait plutôt un patron de « bouzin »… source : 1915. Les poilus de la 9e
1903 Et toi qui te plaignais dans le bouzin du boulevard de… Crois-tu que l'on n'était pas mieux là-bas qu'ici [en prison]. On travaillait plus, ça c'est vrai. Je me rappelle un dimanche où je suis montée seize fois de neuf heures du soir à deux heures du matin. source : 1903. Les enracinées
1903 Quel bouzin, bon Dieu, quel bouzin !… Les brutes ! les veaux ! les fiottes ! Ils croient peut-être nous punir en nous tenant enfermées. Ah bien oui ! on leur montrera que les gosses de Saint-Ouen sont pas encore des invalides. source : 1903. Les enracinées

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Angl. bousing (ken) « cabaret » (1567), de to bouse « s'enivrer » (angl. mod. to booze) (GR) /

  • 1790 : dans DDL au sens de bouge ; 1801 : bruit, tumulte (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).