Définition de : bastonnade

  • bastonnade
    • Punition (coups de bâtons, de corde, de martinet) au bagne ; râclée ; bagarre, rixe
    • fréquence : 019
    • id : 19906

Définition

Punition (coups de bâtons, de corde, de martinet) au bagne ; râclée ; bagarre, rixe

fréquence : 019
registre ancien : 1

synonyme : bagarre, rixe usage : forçat, bagne

Chronologie

1757 1821 1830 1836 1837 1845 1846 1853 1863 1881 1896 1935 1952 1953 1960 1974 1977 1979 2007

Citations

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

« Voici comment on pratique cette barbare exécution. On fait dépouiller tout nu, de la ceinture en haut, le malheureux qui la doit recevoir. On lui fait mettre le ventre sur le coursier de la galère, ses jambes pendantes dans son banc, et ses bras dans le banc à l'opposite. On lui fait tenir les jambes par deux forçats et les bras par deux autres, et le dos en haut tout à découvert et sans chemise, et le comite est derrière lu, qui frappe avec une corde un robuste Turc, pour l'animer à frapper de toutes ses forces avec une grosse corde sur le dos du pauvre patient. (...) » (Marteilhe, 1989 [1757], p.119) / La quatrième peine est celle de la correction ; on l'appelle improprement bastonnade, car elle ne s'applique pas avec un bâton, mais avec un martinet. (Humbert1881) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.