languefrancaise.net

tantouse (définition)

tantouse
Homosexuel, et surtout homosexuel efféminé, qui se prend pour femme, peu viril ; insulte

  • 1952 Qu'est-ce que tu râles, tu m'as dit toi-même que tu as des tantouses qui viennent sur coup de téléphone source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1955 Un grand blond avec de belles moustaches ! poursuit la tantouse de plus en plus froufroutante source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1954 Une tantouze comme c'est impossible. Il ose faire la retape à la porte de l'hôtel d'en face. Béquillard, édenté, fardé à outrance, il lui arrive de se coiffer d'une perruque pisseuse et d'enfiler un jupon d'où dépasse son unique jambe de falzar source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 2011 Si tu crois que tu t'es mis un point des macs sur la pommette droite, tu t'es gouré ! Ici, à Saint-Naz', il se met sur la gauche ; à droite, c'est le point des tantouses ! source : 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)
  • 1974 Nous, on en est toujours au blouson, chaussures cyclistes et col roulé. De temps en temps, une cravate pour les fêtes, avec des mocassins. Ça va pas plus loin. Le genre tantouze, on s'y est pas encore faits… source : 1974. Le roman d'un turfiste

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1900. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1899 1950 1951 1952 1952 1952 1954 1954 1955 1957 1973 1974 1975 1980 1981 1984 2004 2011 2012 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments