languefrancaise.net

branler (définition)

branler
Faire (péj.) ; avoir autre chose à faire ; ne rien avoir à faire ; ne rien faire ; □ rien à faire (inactivité) ; □ qu'est-ce que tu fais ; □ autre chose à faire que

$LinkAlt

branler & branler qqchose ; avoir autre chose à branler ; ne rien avoir à branler ; ne rien branler ; □ rien à branler ; □ qu'est-ce que tu branles ? ; □ autre chose à branler que (1934)

Faire (péj.) ; avoir autre chose à faire ; ne rien avoir à faire ; ne rien faire ; □ rien à faire (inactivité) ; □ qu'est-ce que tu fais ; □ autre chose à faire que

↓ fréquence : 020 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

Citations
  • 1957 je suis trop occupé aujourd'hui pour courir les magasins. Qu'est-ce que tu penses qu'on est en train de branler ici ? ouvrir une colonie de vacances ? source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1957 Pour l'instant t'as rien à branler, laisse ton minet au chaud ici jusqu'à ce qu'on leur soit rentré dedans et qu'on les ait liquidés. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1949 Auguste… assurances… employé… Voyez-vous ça ? l'Assurance ?… Qui c'est l'Assurance ? Connais pas l'Assurance moi ? Ah ! Hein ? Qu'est-ce que ça branle l'Assurance ? source : 1949. Casse-pipe
  • 1997 C'est des feignants aussi. […] Ils branlent rien de la journée. source : 1997. La cité
  • 1934 Dans l'alentour j'ai vu des petits groupes à cheval, à pied, qui s'éloignaient. J'aurais bien aimé que ça aurait les Allemands, mais ils n'approchaient pas. Ils avaient autre chose à branler sans doute dans d'autres directions. source : 1934. Guerre
  • 1948 Et puis d'abord, qu'est-ce que vous voulez que j'en branle ? source : 1948. Ainsi soit-il
  • 2006 Elle reste une demi-heure dans la salle de bains sans que j'entende des bruits d'eau. Aucune odeur d'orange ne se répand sous la porte. Qu'est-ce qu'elle branle ? source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1953 Alors, toi, t'as rien à branler dans la clique, rien, puisque t'aimes pas l'armée source : 1953. Allons z'enfants
  • 1973 Qu'est-ce que tu branles, Arthur, pendant qu'on trime ? source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
  • 1963 Perrin, debout près du poste, sa main valide en visière pour s'abriter du soleil, marmonne : –Qu'est-ce qu'il branle encore ? Willsdorff crie : –Appelle ! Vite ! Il est en train te [sic] se gourer. source : 1963. La 317e section
  • 1979 On s'est fait chier, aussi, en Algérie. Oisif à ce point-là, c'est pas concevable. En dehors des opérations – rares, quand même – rien à foutre. Rien à branler de la sainte journée. Coincer la bulle. Se traîner. Tirer son temps… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
  • 1953 Quand la dernière goutte de café rhum est avalée, il est deux plombes. Pour pas changer, je ne sais pas quoi branler. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1956 Tu n'as rien à branler maintenant ? –Je rentre chez moi. J'étais resté pour terminer une expertise. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<13 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1934. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1934 1948 1949 1952 1953 1953 1956 1957 1963 1965 1973 1978 1979 1979 1980 1985 1989 1997 2006 2015

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments