baveux

registre moderne : 9 fréquence : 20

baveux

n.

Avocat

Synonyme : avocat

Usage : voyou, délinquant, police

1965 J'ai un beau casier, question quantité, mais question qualité, ça ne casse rien. Huit jours par-ci, un mois par-là. Les juges savent bien que je suis le brave mec inoffensif victime de son hérédité, comme il leur rappelle toujours, mon baveux. [1940?] 1965. La débâcle
1935 Un as du barreau nous aurait demandé deux mille francs, comme provision, et le moindre baveux deux cents francs que nous n'avions pas. 1935. Viande à brûler
1998 toujours les mêmes baveux, nous les connaissons bien 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
2006 l'un des deux policiers de rappeler avec satisfaction les protestations des avocats venus voir leurs clients : les « baveux » ont fait un scandale devant l'état des geôles… 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
1990 Ces avocats sans scrupule (des baveux, comme l'on dit dans notre jargon policier) jouaient sur tous les tableaux en annonçant aux adultes que leur intervention avait permis de sortir les enfants de prison ! 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
1976 Quoi qu'il en soit, tout ça ne compte pas car nous plaidons l'innocence. –Quand même !… quand même, reprit le baveux. Vous ne voulez pas une contre-expertise ? 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<6 citation(s)>

− Arg. ,,Avocat`` (Ch.-L. Carabelli, [Lang. de la pègre]). Synon. plus fréq. bavard. (tlfi:baveux) / Aussi dans Fauxblas, La Débâcle (1940?) (gb) /

Vieil argot (GOUD) / car il parle beaucoup (Pl. Beauvau) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).