languefrancaise.net

définition : cahin-caha (depuis 1552)

cahin-caha
Tant bien que mal, imparfaitement, en désordre, sans vigueur, mollement, difficilement, péniblement (associé à idée de mouvement, de déplacement)

cahin-caha & aller cahin-caha (1552) #locution

Tant bien que mal, imparfaitement, en désordre, sans vigueur, mollement, difficilement, péniblement (associé à idée de mouvement, de déplacement)

  • datation : 1552 Rabelais (GR2) /

↓ fréquence : 021 | registre ancien : 3 | registre moderne : 2

Citations
  • 1984 la colonne de se remettre en branle, cahin-caha source : 1984. Maîtresse à Belleville
  • 1916 Cahin-caha, le convoi roule dans la nuit. source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
  • 1726 La matinée, / Le fringant Pelerin, / Des ses forces trop vain, / Galoppe comme un Dain, / Il va toujours grand train, / Jusque à la Dînée : / Mais le soir ce n'est plus cela ; / Ses s'affoiblissent, / Ses pieds s'engourdissent, / Ses jambes fléchissent, / Ses jarret molissent ; / Le Galand va / Cahin-caha, / Le Galand va / Cahin-cacha. source : 1726. Les pèlerins de la Mecque

<3 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1552 C'est la date à battre.
pour rappel : 1552 Rabelais (GR2) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1552 1726 1790 1864 1880 1899 1916 1916 1917 1918 1921 1926 1927 1945 1945 1949 1961 1977 1982 1984 1997 2007

Compléments