girond

girond (tableau rapide)
girond ■ Homosexuel passif, pédéraste efféminé ; jeune homosexuel, mignon, homme qui joue le rôle de femme, jeune et beau soldat pour vieux soldat ; prostitué ; ■ joli jeune garçon
fréquence 17
synonyme homosexuel, sodomite, pédéraste

girond

& giron ; [ou giron à Bossuet?]

n.m., adj.

■ Homosexuel passif, pédéraste efféminé ; jeune homosexuel, mignon, homme qui joue le rôle de femme, jeune et beau soldat pour vieux soldat ; prostitué ; ■ joli jeune garçon

Famille : gir- (beau, joli, aimable) Usage : homosexualité

1979 Nombre d'anciens de la Grande Taule se souviennent sans doute d'un maton métissé, qui, en service la nuit, se faisait faire une mignardise par le giron de son choix… source : 1979. Le désert de l'Iguane
1979 –Tu sais que tu pourrais être giron ?… J'en ai connu qui auraient succombé à ton petit cul… source : 1979. Le désert de l'Iguane
1932 il n'aimait pas les femmes. Certains malins s'étaient alors tournés du côté des boys pour le séduire et on avait placé sur son chemin les plus « girons » petits coquins qui se puissent trouver source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1953 Alors castor, on s'installe à côté du mataffe. C'est bien, ça. Chez nous on a toujours aimé les gironds. Si c'est qu't'en voudrais une aiguillée faut pas t'gêner. source : 1953. Misère du matin
1925 Tu te rappelles Lulu, mon giron à Bossuet, eh bien il m'a suivi partout. C'était un brave coeur. Il s'est fait décoller par un chaouch au cours d'une mutinerie source : 1925. La bonne vie
1937 Ils « mettent » un peu les girons, mais c'est pour la plaisanterie ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1950 je crois qu'il allait retrouver un petit quartier-maître, tout ce qu'il y a de giron source : 1950. Ainsi soit-il
1890 Dites, mon lieutenant, lui demandent-ils, est-ce qu'il n'y en a que pour les gironds ? source : 1890. Biribi
1896 aux accords d'un piano bon enfant, on danse entre soi. Les plus peaufins, les plus girons, les plus imberbes en un mot, jouent le rôle des danseuses. source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
1977 on dirait des gosses, et même un peu des jolies tantes : tenue retaillée très moulante, tricot de peau rose ou bleu comme les nanas, la poitrine en moins – peut-être plus gironds encore que les nanas. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1977 Je parie que, si cette solitude dure encore longtemps, le môme va se trouver un amant. Eh, il est girond ! source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1977 naturellement, on a baisé. De toutes les façons et pour tous les goûts. Bert, ne voulant pas s'user trop vite, baisait sans se finir. Laugier préférait les pipes, à cause de la blenno. Saïd, le melon, n'en avait que pour les gironds. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Var. de girond (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).